Aller au contenu

Ensemble, favo­ri­ser l’ir­rup­tion citoyenne pour construire l’al­ter­na­tive

L’ap­pel des 100

Nous vivons une situa­tion inédite : un capi­ta­lisme en crise et pour­tant présenté dans le discours domi­nant comme seul système viable ; une Europe basée sur le libé­ra­lisme et éloi­gnée des citoyens ; une crise écolo­gique qui ne trouve pas de solu­tions à la hauteur ; le déve­lop­pe­ment des tensions inter­na­tio­nales et de poli­tiques migra­toires morti­fères ; une crise globale de la vie poli­tique marquée notam­ment par la forte montée de l’ex­trême droi­te… Cette situa­tion appelle des réponses nouvelles, le refus de tout fata­lisme. Nous sommes convain­cus de la dispo­ni­bi­lité de nombreuses forces et éner­gies citoyennes pour construire d’autres possibles par la mobi­li­sa­tion popu­laire.

Nous voulons contri­buer à la trans­for­ma­tion de notre société, par la remise en cause du produc­ti­visme et du consu­mé­risme, par la redis­tri­bu­tion des richesses mises au service du progrès social, y compris au plan inter­na­tio­nal et euro­péen, à rebours des poli­tiques menées actuel­le­ment et sous les quinquen­nats précé­dents, sous l’ai­guillon des orga­ni­sa­tions patro­nales et plus parti­cu­liè­re­ment du Medef, des marchés finan­ciers et des insti­tu­tions euro­péennes.

Nous refu­sons les logiques de « guerre au terro­risme » et du tout sécu­ri­taire, le recul des droits et liber­tés publiques, la recherche de boucs émis­saires qui stig­ma­tise des pans entiers de la popu­la­tion.

Nous consi­dé­rons que l’in­dis­pen­sable trans­for­ma­tion de notre société passe par la mobi­li­sa­tion la plus large aux plans poli­tique et social, par des modes d’in­ter­ven­tion poli­tique nova­teurs qui favo­risent l’in­ter­ven­tion citoyenne et la parti­ci­pa­tion de toutes et tous aux déci­sions qui les concernent. La puis­sante mobi­li­sa­tion contre le projet de loi Travail et la mise en échec de la consti­tu­tion­na­li­sa­tion de la déchéance de natio­na­lité démontrent la profon­deur de l’as­pi­ra­tion à une autre poli­tique et les impor­tantes dispo­ni­bi­li­tés pour l’en­ga­ge­ment citoyen.

Il y a débat à gauche sur la stra­té­gie à l’orée des prési­den­tielles, certains pensent que la réponse est dans une primaire, d’autres font d’autres choix : candi­da­ture décla­rée, recherches de moda­li­tés nouvel­les… Quel que soit le choix de chacun aujourd’­hui, il faut de toutes façons un démarche qui permette de débattre large­ment et sans exclu­sive et de sortir du fonc­tion­ne­ment poli­tique habi­tuel afin de mettre dans le paysage des propo­si­tions d’ur­gence suscep­tibles de rassem­bler et de redon­ner de l’es­poir.

Nous pensons que le rassem­ble­ment des forces de progrès, dans les domaines poli­tique, syndi­cal, asso­cia­tif, cultu­rel et intel­lec­tuel est indis­pen­sable pour créer les condi­tions de la mobi­li­sa­tion popu­laire. Nous affir­mons donc notre volonté commune d’œu­vrer à ce rassem­ble­ment, pour l’ins­crire dans la durée et favo­ri­ser l’ir­rup­tion citoyenne dans le débat public.

Dans ce sens, nous voulons co-orga­ni­ser des débats en terri­toire, ouvert à toutes et à tous sans exclu­sive, pour construire et adop­ter un corpus de propo­si­tions de mesures d’ur­gences qui contri­bue­raient à amélio­rer signi­fi­ca­ti­ve­ment et rapi­de­ment les condi­tions de vie de toutes et tous.

Ces mesures d’ur­gences devraient être plei­ne­ment inté­grées dans les propo­si­tions des candi­dat-e-s aux élec­tions prési­den­tielles et légis­la­tives de 2017.

Elles consti­tue­raient notre bien commun pour mener une campagne et construire des candi­da­tures d’unité lors de ces échéances élec­to­rales.

Le texte en pdf

Premiers signa­taires :

Chris­tophe Agui­ton, alter­mon­dia­liste ; Nils Anders­son, ancien éditeur ; Marie-Chris­tine Aragon, conseillère géné­rale – PS-64 ; Gérard Aschieri, syndi­ca­liste ; Isabelle Attard, dépu­tée ; Clémen­tine Autain, porte-parole – Ensemble ! ; Mari­nette Bache, conseillère de Paris – R&S ; Bertrand Badie, profes­seur des univer­si­tés ; Guillaume Balas, député euro­péen – PS ; Fran­cine Bavay, Ecolo­gie sociale ; Julien Bayou, porte-parole – EELV ; Roland Bena­rous, direc­teur de recherche scien­ti­fique ; Sophie Beroud, poli­tiste ; Antoine Blocier, écri­vain ; Jacques Boutault, maire du 2ème arron­dis­se­ment de Paris – EELV ; Jean-Claude Bran­che­reau, syndi­ca­liste ; Patrick Brody, syndi­ca­liste ; IanB­ros­sat, adjoint à la maire de Paris – PCF/ FdG ; Eric Caba­nis, syndi­ca­liste ; Jean-Marc Canon, syndi­ca­liste ; Fané­lie Carrey-Conte, dépu­tée – PS ; Françoise Castex, ancienne dépu­tée euro­péenne ; Jean-Claude Chailley, secré­taire géné­ral – Résis­tance sociale ; Martine Chan­te­caille, conseillère muni­ci­pale – La Roche sur Yon – PS ; Guy Chapouillié, profes­seur des univer­si­tés, réali­sa­teur ; Tuncay Cilgi, syndi­ca­liste, co-anima­teur – Collec­tif Stop 3 CDD ; Sergio Coro­nado, député – EELV ; Anni­ckCoupé, syndi­ca­liste ; Alexis Cukier, philo­sophe ; Cécile Cukier­man, séna­trice – PCF/FdG, conseillère régio­nale Rhône-Alpes/Auvergne ; Olivier Darti­golles, porte-parole – PCF ; Caro­line de Haas, fémi­niste ; Chris­tophe Dele­court, syndi­ca­liste ; Karima Delli, dépu­tée euro­péenne – EELV ; Héléne Derrien, mili­tante santé ; Lina Desanti, syndi­ca­liste ; Pascal Dessaint, écri­vain ; Jean Pierre Dubois, mili­tant droits de l’Homme ;  Michel Duffour, ancien ministre – PCF ; Patrick Farbiaz, Ecolo­gie sociale ; Gérard Filoche, bureau natio­nal – PS ; Esther Fouchier, mili­tante fémi­niste ; Jean-Pierre Fourré, porte-parole – R&S, ancien vice-président de l’As­sem­blée natio­nale ; Nadine Garcia, syndi­ca­liste ; Bertrand Geay, socio­logue et mili­tant asso­cia­tif ; Karl Ghazi, syndi­ca­liste ; Jean Luc Gibe­lin, vice-président Midi-Pyré­nées/Langue­doc Rous­sillon – PCF/FdG ; Magali Gior­getti, syndi­ca­liste ; Roland Gori, psycha­na­lyste ; Pierre-Henri Gouyon, univer­si­taire ; Sylvie Guinand, syndi­ca­liste ; Jean-Marie Harri­bey, écono­miste, conseil scien­ti­fique – Attac ;  Michel Jalla­mion, respon­sable – Conver­gence services publics ; Domi­nique Jobard, syndi­ca­liste ; Marianne Jour­niac, secré­taire natio­nale – R&S ; Pierre Khalfa, Fonda­tion Coper­nic ; Abdes­sa­lam Kleiche, co-respon­sable de la commis­sion trans­na­tio­nale – EELV ; Daniel Labou­ret, respon­sable régio­nal – R&S – Aqui­taine-Limou­sin/Poitou-Charentes ; Annie Lahmer, conseillère régio­nale – EELV ; Didier Lassau­zay, syndi­ca­liste ; Ben Lefe­tey, mili­tant écolo­giste et alter­mon­dia­liste ; Didier Le Reste, maire-adjoint 10ème arron­dis­se­ment de Paris – PCF/FdG ; Thierry Lescant, syndi­ca­liste ; Isabelle Lorand, chirur­gienne, exécu­tif natio­nal – PCF ; Marie-Noëlle Liene­mann, séna­trice, bureau natio­nal – PS ; Nöel Mamère, député écolo­giste ; Jean-Claude Mamet, Ensemble ! ; Marc Mange­not, Fonda­tion Coper­nic ; Béné­dicte Manville De Cecco, conseillère régio­nale Ile de France – EELV ; Philippe Marlière, poli­tiste ; Claude Martin, syndi­ca­liste ; Myriam Martin, porte-parole – Ensemble ! ; Chris­tiane Marty, fémi­niste ; Gus Massiah, alter­mon­dia­liste ; Pierre Ménard, respon­sable – Conver­gence natio­nale Rail ; Roland Merieux, Ensemble ! ;  Btis­sam Mnari, anima­trice collec­tif Stop 3 CDD ; Ricardo Mont­ser­rat, auteur drama­tique, scéna­riste ; René Monzat, jour­na­liste, Espace Marx ; Gérard Mordillat, auteur, cinéaste ; Marie-Thèrése Mutin, éditrice, ancienne dépu­tée euro­péenne ; Domi­nique Noguères, avocate, mili­tante des droits de l’Homme ; Willy Pelle­tier, Fonda­tion Coper­nic ; Jean-François Pellis­sier, porte-parole – Ensemble ! ; Loïc Pen, urgen­tiste, comité de défense de l’hô­pi­tal ; Natha­lie Perrin-Gilbert, maire du 1erar­ron­dis­se­ment de Lyon ;  Jean-Claude Petit, compo­si­teur, chef d’or­chestre ; Claire Pessin Garric, mili­tante asso­cia­tive de l’édu­ca­tion popu­laire ; Serge Regourd, profes­seur des univer­si­tés ; Jean-Michel Sala, syndi­ca­liste ; Nico­las Sansu, député-maire de Vier­zon – PCF/FdG ; Pierre Santini, comé­dien ; Baptiste Talbot, syndi­ca­liste ; Eric Thou­zeau, conseiller régio­nal Pays de Loire – PS ; Hoci­neT­mini, acteur des quar­tiers, adjoint au maire de Vitry-sur-Seine ; Claude Touche­feu, conseillère muni­ci­pale Toulouse – PS ;  Stépha­nie Treillet, Ensemble ! ;  Maryse Tripier, socio­logue de l’im­mi­gra­tion ; Guy Tresal­let, syndi­ca­liste ; Auré­lie Trouvé, écono­miste, conseil scien­ti­fique – ATTAC ; Raymond Vache­ron, syndi­ca­liste ; Marie-Chris­tine Vergiat, dépu­tée euro­péenne – Front de Gauche ; Marie Pierre Vieu, éditrice, exécu­tif natio­nal – PCF ;  Emma­nuel Vire, syndi­ca­liste ; Anne Weber, direc­trice de recherche émérite – CNRS…

Si vous voulez nous rejoindre, merci d’en­voyer un mail à : 1ermaiap­pel­des100@g­mail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.