Aller au contenu

Ensemble, favo­ri­ser l’ir­rup­tion citoyenne pour construire l’al­ter­na­tive

L’ap­pel des 100

Nous vivons une situa­tion inédite : un capi­ta­lisme en crise et pour­tant présenté dans le discours domi­nant comme seul système viable ; une Europe basée sur le libé­ra­lisme et éloi­gnée des citoyens ; une crise écolo­gique qui ne trouve pas de solu­tions à la hauteur ; le déve­lop­pe­ment des tensions inter­na­tio­nales et de poli­tiques migra­toires morti­fères ; une crise globale de la vie poli­tique marquée notam­ment par la forte montée de l’ex­trême droi­te… Cette situa­tion appelle des réponses nouvelles, le refus de tout fata­lisme. Nous sommes convain­cus de la dispo­ni­bi­lité de nombreuses forces et éner­gies citoyennes pour construire d’autres possibles par la mobi­li­sa­tion popu­laire.

Nous voulons contri­buer à la trans­for­ma­tion de notre société, par la remise en cause du produc­ti­visme et du consu­mé­risme, par la redis­tri­bu­tion des richesses mises au service du progrès social, y compris au plan inter­na­tio­nal et euro­péen, à rebours des poli­tiques menées actuel­le­ment et sous les quinquen­nats précé­dents, sous l’ai­guillon des orga­ni­sa­tions patro­nales et plus parti­cu­liè­re­ment du Medef, des marchés finan­ciers et des insti­tu­tions euro­péennes.

Nous refu­sons les logiques de « guerre au terro­risme » et du tout sécu­ri­taire, le recul des droits et liber­tés publiques, la recherche de boucs émis­saires qui stig­ma­tise des pans entiers de la popu­la­tion.

Nous consi­dé­rons que l’in­dis­pen­sable trans­for­ma­tion de notre société passe par la mobi­li­sa­tion la plus large aux plans poli­tique et social, par des modes d’in­ter­ven­tion poli­tique nova­teurs qui favo­risent l’in­ter­ven­tion citoyenne et la parti­ci­pa­tion de toutes et tous aux déci­sions qui les concernent. La puis­sante mobi­li­sa­tion contre le projet de loi Travail et la mise en échec de la consti­tu­tion­na­li­sa­tion de la déchéance de natio­na­lité démontrent la profon­deur de l’as­pi­ra­tion à une autre poli­tique et les impor­tantes dispo­ni­bi­li­tés pour l’en­ga­ge­ment citoyen.

Il y a débat à gauche sur la stra­té­gie à l’orée des prési­den­tielles, certains pensent que la réponse est dans une primaire, d’autres font d’autres choix : candi­da­ture décla­rée, recherches de moda­li­tés nouvel­les… Quel que soit le choix de chacun aujourd’­hui, il faut de toutes façons un démarche qui permette de débattre large­ment et sans exclu­sive et de sortir du fonc­tion­ne­ment poli­tique habi­tuel afin de mettre dans le paysage des propo­si­tions d’ur­gence suscep­tibles de rassem­bler et de redon­ner de l’es­poir.

Nous pensons que le rassem­ble­ment des forces de progrès, dans les domaines poli­tique, syndi­cal, asso­cia­tif, cultu­rel et intel­lec­tuel est indis­pen­sable pour créer les condi­tions de la mobi­li­sa­tion popu­laire. Nous affir­mons donc notre volonté commune d’œu­vrer à ce rassem­ble­ment, pour l’ins­crire dans la durée et favo­ri­ser l’ir­rup­tion citoyenne dans le débat public.

Dans ce sens, nous voulons co-orga­ni­ser des débats en terri­toire, ouvert à toutes et à tous sans exclu­sive, pour construire et adop­ter un corpus de propo­si­tions de mesures d’ur­gences qui contri­bue­raient à amélio­rer signi­fi­ca­ti­ve­ment et rapi­de­ment les condi­tions de vie de toutes et tous.

Ces mesures d’ur­gences devraient être plei­ne­ment inté­grées dans les propo­si­tions des candi­dat-e-s aux élec­tions prési­den­tielles et légis­la­tives de 2017.

Elles consti­tue­raient notre bien commun pour mener une campagne et construire des candi­da­tures d’unité lors de ces échéances élec­to­rales.

Le texte en pdf

Premiers signa­taires :

Chris­tophe Agui­ton, alter­mon­dia­liste ; Nils Anders­son, ancien éditeur ; Marie-Chris­tine Aragon, conseillère géné­rale – PS-64 ; Gérard Aschieri, syndi­ca­liste ; Isabelle Attard, dépu­tée ; Clémen­tine Autain, porte-parole – Ensemble ! ; Mari­nette Bache, conseillère de Paris – R&S ; Bertrand Badie, profes­seur des univer­si­tés ; Guillaume Balas, député euro­péen – PS ; Fran­cine Bavay, Ecolo­gie sociale ; Julien Bayou, porte-parole – EELV ; Roland Bena­rous, direc­teur de recherche scien­ti­fique ; Sophie Beroud, poli­tiste ; Antoine Blocier, écri­vain ; Jacques Boutault, maire du 2ème arron­dis­se­ment de Paris – EELV ; Jean-Claude Bran­che­reau, syndi­ca­liste ; Patrick Brody, syndi­ca­liste ; IanB­ros­sat, adjoint à la maire de Paris – PCF/ FdG ; Eric Caba­nis, syndi­ca­liste ; Jean-Marc Canon, syndi­ca­liste ; Fané­lie Carrey-Conte, dépu­tée – PS ; Françoise Castex, ancienne dépu­tée euro­péenne ; Jean-Claude Chailley, secré­taire géné­ral – Résis­tance sociale ; Martine Chan­te­caille, conseillère muni­ci­pale – La Roche sur Yon – PS ; Guy Chapouillié, profes­seur des univer­si­tés, réali­sa­teur ; Tuncay Cilgi, syndi­ca­liste, co-anima­teur – Collec­tif Stop 3 CDD ; Sergio Coro­nado, député – EELV ; Anni­ckCoupé, syndi­ca­liste ; Alexis Cukier, philo­sophe ; Cécile Cukier­man, séna­trice – PCF/FdG, conseillère régio­nale Rhône-Alpes/Auvergne ; Olivier Darti­golles, porte-parole – PCF ; Caro­line de Haas, fémi­niste ; Chris­tophe Dele­court, syndi­ca­liste ; Karima Delli, dépu­tée euro­péenne – EELV ; Héléne Derrien, mili­tante santé ; Lina Desanti, syndi­ca­liste ; Pascal Dessaint, écri­vain ; Jean Pierre Dubois, mili­tant droits de l’Homme ;  Michel Duffour, ancien ministre – PCF ; Patrick Farbiaz, Ecolo­gie sociale ; Gérard Filoche, bureau natio­nal – PS ; Esther Fouchier, mili­tante fémi­niste ; Jean-Pierre Fourré, porte-parole – R&S, ancien vice-président de l’As­sem­blée natio­nale ; Nadine Garcia, syndi­ca­liste ; Bertrand Geay, socio­logue et mili­tant asso­cia­tif ; Karl Ghazi, syndi­ca­liste ; Jean Luc Gibe­lin, vice-président Midi-Pyré­nées/Langue­doc Rous­sillon – PCF/FdG ; Magali Gior­getti, syndi­ca­liste ; Roland Gori, psycha­na­lyste ; Pierre-Henri Gouyon, univer­si­taire ; Sylvie Guinand, syndi­ca­liste ; Jean-Marie Harri­bey, écono­miste, conseil scien­ti­fique – Attac ;  Michel Jalla­mion, respon­sable – Conver­gence services publics ; Domi­nique Jobard, syndi­ca­liste ; Marianne Jour­niac, secré­taire natio­nale – R&S ; Pierre Khalfa, Fonda­tion Coper­nic ; Abdes­sa­lam Kleiche, co-respon­sable de la commis­sion trans­na­tio­nale – EELV ; Daniel Labou­ret, respon­sable régio­nal – R&S – Aqui­taine-Limou­sin/Poitou-Charentes ; Annie Lahmer, conseillère régio­nale – EELV ; Didier Lassau­zay, syndi­ca­liste ; Ben Lefe­tey, mili­tant écolo­giste et alter­mon­dia­liste ; Didier Le Reste, maire-adjoint 10ème arron­dis­se­ment de Paris – PCF/FdG ; Thierry Lescant, syndi­ca­liste ; Isabelle Lorand, chirur­gienne, exécu­tif natio­nal – PCF ; Marie-Noëlle Liene­mann, séna­trice, bureau natio­nal – PS ; Nöel Mamère, député écolo­giste ; Jean-Claude Mamet, Ensemble ! ; Marc Mange­not, Fonda­tion Coper­nic ; Béné­dicte Manville De Cecco, conseillère régio­nale Ile de France – EELV ; Philippe Marlière, poli­tiste ; Claude Martin, syndi­ca­liste ; Myriam Martin, porte-parole – Ensemble ! ; Chris­tiane Marty, fémi­niste ; Gus Massiah, alter­mon­dia­liste ; Pierre Ménard, respon­sable – Conver­gence natio­nale Rail ; Roland Merieux, Ensemble ! ;  Btis­sam Mnari, anima­trice collec­tif Stop 3 CDD ; Ricardo Mont­ser­rat, auteur drama­tique, scéna­riste ; René Monzat, jour­na­liste, Espace Marx ; Gérard Mordillat, auteur, cinéaste ; Marie-Thèrése Mutin, éditrice, ancienne dépu­tée euro­péenne ; Domi­nique Noguères, avocate, mili­tante des droits de l’Homme ; Willy Pelle­tier, Fonda­tion Coper­nic ; Jean-François Pellis­sier, porte-parole – Ensemble ! ; Loïc Pen, urgen­tiste, comité de défense de l’hô­pi­tal ; Natha­lie Perrin-Gilbert, maire du 1erar­ron­dis­se­ment de Lyon ;  Jean-Claude Petit, compo­si­teur, chef d’or­chestre ; Claire Pessin Garric, mili­tante asso­cia­tive de l’édu­ca­tion popu­laire ; Serge Regourd, profes­seur des univer­si­tés ; Jean-Michel Sala, syndi­ca­liste ; Nico­las Sansu, député-maire de Vier­zon – PCF/FdG ; Pierre Santini, comé­dien ; Baptiste Talbot, syndi­ca­liste ; Eric Thou­zeau, conseiller régio­nal Pays de Loire – PS ; Hoci­neT­mini, acteur des quar­tiers, adjoint au maire de Vitry-sur-Seine ; Claude Touche­feu, conseillère muni­ci­pale Toulouse – PS ;  Stépha­nie Treillet, Ensemble ! ;  Maryse Tripier, socio­logue de l’im­mi­gra­tion ; Guy Tresal­let, syndi­ca­liste ; Auré­lie Trouvé, écono­miste, conseil scien­ti­fique – ATTAC ; Raymond Vache­ron, syndi­ca­liste ; Marie-Chris­tine Vergiat, dépu­tée euro­péenne – Front de Gauche ; Marie Pierre Vieu, éditrice, exécu­tif natio­nal – PCF ;  Emma­nuel Vire, syndi­ca­liste ; Anne Weber, direc­trice de recherche émérite – CNRS…

Si vous voulez nous rejoindre, merci d’en­voyer un mail à : 1ermaiap­pel­des100@g­mail.com

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.