Aller au contenu

France info: »Gilets jaunes » : des images montrent le face-à-face entre la police et le député LFI « matraqué » à Bordeaux

VIDEO.

Loïc Prud’­homme réclame, lundi, la démis­sion du préfet de la Gironde.

https://www.fran­cet­vinfo.fr/econo­mie/trans­ports/gilets-jaunes/video-gilets-jaunes-de-nouvelles-images-du-face-a-face-entre-la-police-et-le-depute-matraque-a-bordeaux_3218053.html#xtor=EPR-2-[news­let­terquo­ti­dienne]-20190305-[lestitres-coldroite/titre8]

« La contes­ta­tion sociale ne se règle pas à coup de matraque télé­sco­pique. » Le député « insou­mis » de Gironde Loïc Prud’­homme a relayé, lundi 4 mars, une vidéo montrant son alter­ca­tion avec des poli­ciers, samedi, à la fin d’une mani­fes­ta­tion des « gilets jaunes » à Bordeaux. Les images, tour­nées par Maca­dam Press, ont été relayées par une jour­na­liste de l’agence sur Twit­ter. Elles sont dispo­nibles en meilleure qualité sur le compte Face­book de Maca­dam Press.

« 

On y voit des poli­ciers repous­ser l’élu en gilet jaune, qui dit avoir été « matraqué ». Si les images ne permettent pas de confir­mer ses affir­ma­tions, on aperçoit bien un membre des forces de l’ordre lever un objet ressem­blant à une matraque et le bais­ser en direc­tion du mani­fes­tant.

« Le préfet doit être relevé de ses fonc­tions »

« Main­te­nant, le préfet doit être relevé de ses fonc­tions », réclame Loïc Prud’­homme, qui accuse le repré­sen­tant de l’Etat d’être le « respon­sable de la situa­tion parti­cu­lière à Bordeaux ». Le député a par ailleurs publié une photo montrant, selon lui, qu’il avait sa carte d’élu en main.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.