Aller au contenu

Grève des vaca­taires à l’Uni­ver­sité de Poitiers

Les vaca­taires à l’Uni­ver­sité de Poitiers sont confron­té·e·s à des situa­tions de préca­rité qui ne font que s’ag­gra­ver. Beau­coup d’entre nous travaillent sans contrat.

Par ailleurs, au prétexte des diffi­cul­tés géné­rées par la mise en place de la Nouvelle Offre de Forma­tion (NOF), les vaca­taires de l’UFR SHA à l’Uni­ver­sité de Poitiers, ont appris le 3 janvier 2019 par un cour­rier de la prési­dence pour­tant daté du 9 octobre 2018,qu’ils seraient « très certai­ne­ment [rému­né­rés] dans le courant du premier trimestre 2019 ». Or il s’agit là de délais de paie­ment ordi­naires des vaca­taires, et malgré l’in­di­ca­tion faite dans ce cour­rier d’une infor­ma­tion régu­lière des vaca­taires à ce sujet, c’est à l’is­sue de multiples solli­ci­ta­tions que nous avons appris que les paie­ments ne pour­raient avoir lieu avant le mois d’avril dans le meilleur des cas.

Pour dénon­cer la condi­tion qui nous est faite et le net manque de consi­dé­ra­tion dont elle témoigne, et surtout pour récla­mer le paie­ment immé­diat des heures effec­tuées au premier semestre et la mensua­li­sa­tion, nous avons pris la déci­sion de faire grève :

la semaine prochaine (du 11 au 15 mars) sera une semaine sans vaca­taires. Nous allons assu­rer des présences dans le hall de l’UFR SHA (Hôtel Fumé) et tous les soutiens que nous pour­rons trou­ver pour diffu­ser l’in­for­ma­tion seront les bien­ve­nus.

Vaca­taires en colère à l’Uni­ver­sité de Poitiers.

Billets en relation :

Une réflexion au sujet de « Grève des vaca­taires à l’Uni­ver­sité de Poitiers »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.