Aller au contenu

Grève inter­pro­fes­sion­nelle le 9 avril

appe­lée par CGT, FO, Soli­daires

DECLARATION DES ORGANISATIONS SYNDICALES CGT, FO et Soli­daires

Combattre et réduire le chômage, permettre la créa­tion d’em­plois en chan­geant de poli­tique écono­mique, préser­ver les droits et tous les régimes sociaux, garan­tir et promou­voir le service public, augmen­ter les salaires (secteurs public et privé), les retraites, les pensions et les mini­mas sociaux, consti­tuent des prio­ri­tés sociales, de surcroit en période de crise.

Réunies le 17 février 2015, les orga­ni­sa­tions syndi­cales CGT, FO et Soli­daires affirment leur déter­mi­na­tion pour faire abou­tir ces reven­di­ca­tions et lutter contre l’aus­té­rité et ses impacts destruc­teurs tant socia­le­ment, écono­mique­ment que démo­cra­tique­ment.

Le « pacte de respon­sa­bi­lité », la rigueur budgé­taire, la réforme terri­to­riale, nombre de dispo­si­tions du projet de loi libé­rale « Macron » ainsi que plusieurs déci­sions des pouvoirs publics et du patro­nat aggravent la situa­tion des sala­rié(e)s, des retraité(e)s et des chômeurs(ses).

De nombreuses luttes et mobi­li­sa­tions syndi­cales sont d’ores et déjà enga­gées dans les entre­prises, les services publics et les secteurs profes­sion­nels.

Pour faire conver­ger ces reven­di­ca­tions et exiger du gouver­ne­ment et du patro­nat qu’ils y répondent, les orga­ni­sa­tions syndi­cales CGT, FO et Soli­daires s’en­gagent dans un proces­sus de mobi­li­sa­tion. Cons­cientes de leur respon­sa­bi­lité, elles invitent les retraité(e)s et les chômeurs(ses) à se mobi­li­ser et appellent l’en­semble des sala­rié(e)s, du public et du privé, à une jour­née de grève inter­pro­fes­sion­nelle et à mani­fes­ter le 9 avril 2015.

Paris, le 17 février 2015

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.