Aller au contenu

Halte à la répres­sion israé­lienne à Jéru­sa­lem et à l’agres­sion à Gaza

Commu­niqué d’En­semble! natio­nal

Jéru­sa­lem-Est est sous haute tension. Depuis plusieurs semaines, les colons et les bandes fascistes et racistes israé­liennes multi­plient les agres­sions à l’en­contre des pales­ti­nien.nes et la situa­tion s’ag­grave très rapi­de­ment :

  • expul­sion de nombreuses familles pales­ti­niennes du quar­tier de Sheikh Jarrah et destruc­tions de maison à Silwan,
  • pogrom du 22 avril dernier par des membres du mouve­ment d’ul­tra-droite inspiré du rabbin fasciste Meier Kahane, aux cris de « Mort aux Arabes » sans inter­ven­tion de la police israé­lienne.
  • inter­dic­tion aux pales­ti­nien.nes de certains espaces notam­ment la Porte de Damas, la prin­ci­pale entrée de la vieille ville,
  • présence d’une police nombreuse et provo­ca­trice sur l’Es­pla­nade des mosquées, et enva­his­se­ment de la mosquée al-Aqsa faisant des centaines de bléssé.es.

Depuis 1967, Jéru­sa­lem est sous occu­pa­tion mili­taire et a été annexée par Israël en 1980 au mépris du Droit inter­na­tio­nal. Les réso­lu­tions de l’ONU ne sont pas appliquées et ce qui se passe aujourd’­hui à Jéru­sa­lem-Est n’est que la pour­suite de la Nakba : colo­ni­sa­tion, dépos­ses­sion et nettoyage ethnique.

Tout se passe comme si Neta­nya­hou, qui n’a pas réussi à former un gouver­ne­ment suite aux dernières élec­tions, voulait s’en­ga­ger dans une poli­tique du pire en espé­rant en tirer avan­tage à ses fins person­nelles.

Nous dénonçons l’ab­sence de réac­tion de la commu­nauté inter­na­tio­nale, notam­ment de la France, qui s’en tient aux décla­ra­tions habi­tuelles, en mettant sur le même plan les oppres­seurs et les oppri­més, alors que la situa­tion est grave et néces­site une condam­na­tion sans nuances et des sanc­tions contre l’Etat colo­nial israé­lien.

Le gouver­ne­ment français et le Président de la Répu­blique doivent inter­ve­nir d’ur­gence auprès des auto­ri­tés israé­lienne pour exiger :

  • l’ar­rêt des violences à Jéru­sa­lem,
  • la fin des expul­sions de pales­ti­nien.nes et des destruc­tions de maisons,
  • le réta­blis­se­ment de l’ac­cès libre aux lieux de culte.

En outre, la France doit deman­der à l’UE la suspen­sion de l’ac­cord d’as­so­cia­tion avec Israël tant que cet État bafoue le droit inter­na­tio­nal.

Il faut en finir avec l’im­pu­nité dont jouit cet Etat. Il faut en finir avec l’apar­theid israé­lien ! La France doit enfin poser des actes et sanc­tion­ner les « crimes contre l’hu­ma­nité » et les « crimes de guerre » commis par l’oc­cu­pant.

Dernières minutes. La violence a repris à Gaza avec des bombar­de­ments des forces israé­liennes tuant un grand nombre d’hommes, de femmes et d’en­fants ! Il faut que la commu­nauté inter­na­tio­nale fasse d’ur­gence cesser cette esca­lade.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.