Aller au contenu

Halte à la répres­sion israé­lienne à Jéru­sa­lem et à l’agres­sion à Gaza

Commu­niqué d’En­semble! natio­nal

Jéru­sa­lem-Est est sous haute tension. Depuis plusieurs semaines, les colons et les bandes fascistes et racistes israé­liennes multi­plient les agres­sions à l’en­contre des pales­ti­nien.nes et la situa­tion s’ag­grave très rapi­de­ment :

  • expul­sion de nombreuses familles pales­ti­niennes du quar­tier de Sheikh Jarrah et destruc­tions de maison à Silwan,
  • pogrom du 22 avril dernier par des membres du mouve­ment d’ul­tra-droite inspiré du rabbin fasciste Meier Kahane, aux cris de « Mort aux Arabes » sans inter­ven­tion de la police israé­lienne.
  • inter­dic­tion aux pales­ti­nien.nes de certains espaces notam­ment la Porte de Damas, la prin­ci­pale entrée de la vieille ville,
  • présence d’une police nombreuse et provo­ca­trice sur l’Es­pla­nade des mosquées, et enva­his­se­ment de la mosquée al-Aqsa faisant des centaines de bléssé.es.

Depuis 1967, Jéru­sa­lem est sous occu­pa­tion mili­taire et a été annexée par Israël en 1980 au mépris du Droit inter­na­tio­nal. Les réso­lu­tions de l’ONU ne sont pas appliquées et ce qui se passe aujourd’­hui à Jéru­sa­lem-Est n’est que la pour­suite de la Nakba : colo­ni­sa­tion, dépos­ses­sion et nettoyage ethnique.

Tout se passe comme si Neta­nya­hou, qui n’a pas réussi à former un gouver­ne­ment suite aux dernières élec­tions, voulait s’en­ga­ger dans une poli­tique du pire en espé­rant en tirer avan­tage à ses fins person­nelles.

Nous dénonçons l’ab­sence de réac­tion de la commu­nauté inter­na­tio­nale, notam­ment de la France, qui s’en tient aux décla­ra­tions habi­tuelles, en mettant sur le même plan les oppres­seurs et les oppri­més, alors que la situa­tion est grave et néces­site une condam­na­tion sans nuances et des sanc­tions contre l’Etat colo­nial israé­lien.

Le gouver­ne­ment français et le Président de la Répu­blique doivent inter­ve­nir d’ur­gence auprès des auto­ri­tés israé­lienne pour exiger :

  • l’ar­rêt des violences à Jéru­sa­lem,
  • la fin des expul­sions de pales­ti­nien.nes et des destruc­tions de maisons,
  • le réta­blis­se­ment de l’ac­cès libre aux lieux de culte.

En outre, la France doit deman­der à l’UE la suspen­sion de l’ac­cord d’as­so­cia­tion avec Israël tant que cet État bafoue le droit inter­na­tio­nal.

Il faut en finir avec l’im­pu­nité dont jouit cet Etat. Il faut en finir avec l’apar­theid israé­lien ! La France doit enfin poser des actes et sanc­tion­ner les « crimes contre l’hu­ma­nité » et les « crimes de guerre » commis par l’oc­cu­pant.

Dernières minutes. La violence a repris à Gaza avec des bombar­de­ments des forces israé­liennes tuant un grand nombre d’hommes, de femmes et d’en­fants ! Il faut que la commu­nauté inter­na­tio­nale fasse d’ur­gence cesser cette esca­lade.

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.