Aller au contenu

La bombe atomique « nous coûte un pognon dingue ! »

Un commu­niqué du mouve­ment de la paix :

Alors qu’elle est illé­gale, dange­reuse, inutile mili­tai­re­ment et mora­le­ment inad­mis­sible

Alors que le jeudi 28 juin 2018, le Sénat va exami­ner les conclu­sions de la commis­sion mixte pari­taire sur le projet de loi rela­tif à la program­ma­tion mili­taire pour les années 2019 à 2025, le Mouve­ment de la Paix tient à aler­ter une nouvelle fois l’opi­nion publique sur la gabe­gie que consti­tuent les 37 milliards prévus durant les 6 premières années de mise en œuvre de cette loi en vue de la moder­ni­sa­tion de l’ar­se­nal nucléaire de la France (Cf. égale­ment la décla­ra­tion da la ministre de la Défense le 21 septembre 2017 à Brest).

Alors que La France et ses citoyens ont besoin d’in­fir­mières, d’en­sei­gnants, de méde­cins  pour les  services publics de l’en­sei­gne­ment, la recherche, la tran­si­tion écolo­gique, les EHPAD, de chemi­nots et d’un réseau ferro­viaire complet et pas cher pour les citoyens-usagers afin de lutter contre le dérè­gle­ment clima­tique, le gouver­ne­ment nous dit que l’État n’a pas les moyens. C’est faux, ces moyens existent.

En effet, le Gouver­ne­ment, à travers la loi program­ma­tion mili­taire, prévoit 37 milliards d’eu­ros de dépenses sur 6 ans soit de l’ordre de 120 milliards sur 20 ans pour renou­ve­ler tout l’ar­se­nal en armes nucléaires de la France : 300 Bombes, 80 missiles nucléaires, 4 sous-marins nucléaires SNLE-NG.

Cette déci­sion est inad­mis­sible alors que les Nations Unies, le 7 juillet 2017, ont voté un Traité d’In­ter­dic­tion des Armes Nucléaires (TIAN) en appli­ca­tion de l’ar­ticle 6 du Traité sur la Non-Proli­fé­ra­tion Nucléaire (TNP) signé par la France. Or, cet article 6 du TNP précise que, la France, comme les autres Parties au Traité « s’en­gage à pour­suivre de bonne foi des négo­cia­tions sur des mesures effi­caces rela­tives à la cessa­tion de la course aux arme­ments nucléaires à une date rappro­chée et au désar­me­ment nucléaire et sur un traité de désar­me­ment géné­ral et complet sous un contrôle inter­na­tio­nal strict et effi­cace ».
Le Mouve­ment de la Paix rappelle qu’un seul des 64 missiles nucléaires M 51 dont le rempla­ce­ment est prévu coûte 150 millions d’eu­ros (Usine Nouvelle) soit le coût de 150 scan­ners corps entier à 1 million d’eu­ros l’unité.

Les armes nucléaires sont illé­gales, dange­reuses (elles peuvent même entraî­ner la  destruc­tion de l’hu­ma­nité), coûteuses, mili­tai­re­ment inutiles (elles n’em­pêchent ni les atten­tats ni les guerres) et éthique­ment inad­mis­sibles.

A quelques jours du premier anni­ver­saire de l’adop­tion du Traité d’in­ter­dic­tion des Armes Nucléaires (7 juillet) la France doit signer et rati­fier le Traité d’In­ter­dic­tion des Armes Nucléaires (TIAN), arrê­ter ses programmes de moder­ni­sa­tion et affec­ter immé­dia­te­ment les milliards ainsi écono­mi­sés à la satis­fac­tion de besoins expri­més par toutes les couches de la société.

La France doit rati­fier le Traité d’In­ter­dic­tion des Armes Nucléaires !


A Paris, le 27 juin 2018

Le Mouve­ment de la Paix

Billets en relation :

Une réflexion au sujet de « La bombe atomique « nous coûte un pognon dingue ! » »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.