Aller au contenu

La coor­di­na­tion: voici « une raison de plus de signer « l’ Initia­tive citoyenne euro­péenne »

La Coor­di­na­tion natio­nale des comi­tés de défense des Hôpi­taux et mater­ni­tés de proxi­mité, le 18 janvier:

« Après les cafouillages de l’or­ga­ni­sa­tion de la campagne de vacci­na­tion contre le COVID – pour­tant à grand renfort de consul­tants privés – voilà que l’on apprend que le labo­ra­toire Pfizer ne pourra pas livrer dans les délais prévus ! Et si seule­ment d’autres labo­ra­toires pouvaient l’ai­der dans sa produc­tion ? Mais il y a le brevet !!! Une raison supplé­men­taire pour signer l’Ini­tia­tive Citoyenne Euro­péenne  sur https://eci.ec.europa.eu/015/public/#/screen/home

Pendant ce temps, les restruc­tu­ra­tions dans nos hôpi­taux conti­nuent à faire rage : cette semaine, c’est l’an­nonce de la suppres­sion de la trans­plan­ta­tion cardiaque à Créteil. Le gouver­ne­ment voudrait-il tuer à petit feu le service public hospi­ta­lier ? Il ne fait rien pour lutter contre le départ des person­nels déçus par le Ségur de la santé du début de l’été 2020 : les quelques augmen­ta­tions de salaires ont des contre­par­ties inac­cep­tables : des inéga­li­tés insup­por­tables et une aggra­va­tion des condi­tions de travail par des accords locaux. Rien n’a été fait pour mettre fin à une gestion au rende­ment, à l’op­posé de l’éthique des soignants, pour leur donner enfin la possi­bi­lité d’or­ga­ni­ser leur travail démo­cra­tique­ment, dans l’in­té­rêt commun. Rien n’est fait pour former des soignants en nombre. En ce qui concerne les méde­cins, le nume­rus clau­sus a disparu des textes, mais pas de la réalité !

Il faut des lits et des réou­ver­tures de services, du person­nel, une recon­nais­sance en actes et pas en parole des person­nels, une vraie démo­cra­tie en santé. (…) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.