Aller au contenu

La gauche de la gauche se regroupe

Le troi­sième pilier du Front de gauche voudrait bien instil­ler un peu d’unité dans une fédé­ra­tion qui en a bien besoin.

Article de Centre Presse du 17/02/2014

A la gauche de la gauche, du côté des anti­ca­pi­ta­listes, un nouveau mouve­ment est né. Encore? Oui, mais cette fois-ci pour la bonne cause. Depuis novembre au niveau natio­nal et depuis quelques jours dans la Vienne, la nébu­leuse des micro­mou­ve­ments consti­tu­tifs du Front de gauche, à côté du Parti commu­niste et du parti de Gauche de Jean-Luc Mélen­chon, ont décidé de gommer – un peu – leurs diver­gences. Au passage, leur nouveau mouve­ment, baptisé « Ensemble », s’ouvre aux mili­tants isolés qui, pour le moment, n’ont pas le droit d’adhé­rer direc­te­ment au Front de gauche.

Tous les mouve­ments consti­tu­tifs au niveau natio­nal d’En­semble ne sont pas présents dans la Vienne, ou plus exac­te­ment à Poitiers puisqu’ac­tuel­le­ment, le noyau dur du nouveau mouve­ment – ils seraient une cinquan­taine – est essen­tiel­le­ment poite­vin. Ce n’est d’ailleurs qu’à Poitiers que ces mili­tants seront enga­gés dans la campagne muni­ci­pale, plusieurs d’entre eux figu­rant sur la liste rouge-verte conduite par l’éco­lo­giste Chris­tiane Fraysse.

Dans le premier embryon poite­vin d’En­semble, on retrouve la Gauche anti­ca­pi­ta­liste, la Gauche unitaire, les Alter­na­tifs et l’as­so­cia­tion locale Cap à gauche. Cet effort unitaire est d’au­tant plus méri­toire qu’au sein du Front de gauche, c’est plutôt la désunion qui règne: Ensemble et le Parti de gauche se retrouvent sur la liste Fraysse aux côtés du NPA, tandis que les commu­nistes ont fini par se ranger derrière Alain Claeys.

Les mili­tants d’En­semble ne cachent pas leur désir ardent de voir le nom de leur mouve­ment deve­nir la raison d’être du Front de gauche. Ils ont du pain sur la planche.

Vincent Buche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.