Aller au contenu

Les 8 impos­tures du plan vélo de Grand Poitiers

La lettre ouverte aux élus de Grand Poitiers de P. Fleu­ris­son et D. Biven, anima­teurs de l’an­cien groupe « Mobi­li­tés actives » du Conseil de déve­lop­pe­ment respon­sable de Grand Poitiers

« Depuis quelques jours, la presse locale se fait l’écho complai­sant des propo­si­tions qui sont présen­tées au conseil commu­nau­taire de Grand Poitiers, vendredi 23 septembre 2016.  Ce plan vélo n’est pas crédible. Tout au plus avons-nous affaire à un « plan com » pour masquer l’ab­sence de poli­tique dans ce domaine depuis un mandat et demi. Ne doutons pas : le conseil commu­nau­taire saluera le travail, les avan­cées, la volonté affi­chée… et passera à autre chose en atten­dant 2020. Puisse cet article ouvrir un peu les yeux  de nos élus.

Impos­ture n° 1 : les auteurs de ce plan ne disposent pas d’in­di­ca­tions chif­frées sérieuses pour évaluer la situa­tion exis­tante donc pour se fixer des objec­tifs

Si on ne sait pas d’où on part, comment va-t-on savoir ou aller et par où passer ? C’est d’ailleurs le premier aveu de (lire la suite ICI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.