Aller au contenu

Loi Macron : la misère grecque comme utopie

commu­niqué de presse d’En­semble!86

Le premier ministre passe en force la loi Macron.

Cette loi plafonne les indem­ni­tés accor­dées par les prud’­hommes en cas de licen­cie­ment réputé « sans cause réelle et sérieuse » et flexi­bi­lise la régle­men­ta­tion sur les CDD.

Le gouver­ne­ment a choisi de marcher ainsi dans les pas du Medef et de bâillon­ner sa gauche. Il n’hé­site pas à réduire à néant le pouvoir de l’As­sem­blée natio­nale.

Il n’y a rien de plus urgent que de construire le rassem­ble­ment pour une alter­na­tive de gauche. Une gauche :
– sociale contre la loi Macron,
– démo­cra­tique contre ce gouver­ne­ment,
– écolo­giste contre les bus Macron, et
– soli­daire du peuple grec.

Cela passe par le dépôt d’une motion de censure à l’ini­tia­tive des député.es du Front de gauche, mais aussi par le déve­lop­pe­ment de mobi­li­sa­tions sociales unitaires.

Poitiers, le 17 juin 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.