Aller au contenu

Lundi 26 septembre, Poitiers, place de la mairie, 18h30. « Action euro­péenne contre les morts aux fron­tières. Des droits! Pas des morts! »

Le 30 Septembre et 1er octobre, de nombreux membres d’or­ga­ni­sa­tions de Belgique, de France, d’Ita­lie, d’Es­pagne marche­ront jusqu’à Bruxelles pour dénon­cer devant le Parle­ment euro­péen les poli­tiques qui conduisent à la mort de milliers de migrants. Nous deman­dons le droit à la mobi­lité dans des condi­tions sûres et la régu­la­ri­sa­tion de toutes les personnes migrantes.
Le lundi 26 septembre, « une cara­vane » partira de la fron­tière franco-espa­gnole d’Irun-Hendaia et traver­sera diffé­rentes villes avant d’ar­ri­ver à Bruxelles et feront une première étape à Poitiers .

Voici le tract de DNSI86:

26 septembre 18h30. Place de la mairie, Poitiers.
Accueil de la marche : RIGHTS ! no deaths ! des droits ! pas des morts !

Nous accueillons la marche « RIGHTS ! no deaths ! » qui part d’Irun le 26 septembre. Après
l’étape de Poitiers elle se rendra à Paris puis à Calais avant de se retrou­ver à Bruxelles les 30 septembre et 1er octobre.
L’ap­pel de la marche :
Plus aucun décès en raison de la migra­tion ! Des droits pour toutes et tous !
Les fron­tières de l’Eu­rope tuent.
Plus de 28 000 personnes sont mortes depuis 2014 en essayant de rejoindre l’Eu­rope ou de fran­chir ses fron­tières inté­rieures, 49 000 depuis 1993. Elles viennent d’Afrique, d’Asie et du Moyen-Orient et dispa­raissent surtout en Médi­ter­ra­née et dans l’At­lan­tique, mais aussi dans les Balkans, dans les Alpes, dans la Manche, dans la Bidas­soa au pied des Pyré­nées et dans d’autres zones fron­ta­lières.


En paral­lèle, les personnes qui parviennent à fran­chir ces fron­tières, travaillent et contri­buent au déve­lop­pe­ment des socié­tés euro­péennes, sont parfois main­te­nues des années sans droits, sans papiers. Pour ne pas avoir “les bons papiers”, ils et elles sont empê­ché.e.s d’ac­cé­der à leurs droits les plus fonda­men­taux, comme l’ac­cès à la santé ou à la justice.


Ces morts et ces situa­tions de vie sont invi­sibles pour la grande majo­rité de la popu­la­tion, tout comme la respon­sa­bi­lité de l’UE à leur égard. Or, de toute évidence, les États euro­péens ne recon­naissent pas à tout le monde le droit de circu­ler libre­ment et en toute sécu­rité, comme celui de jouir de ses droits fonda­men­taux.
Le récent drame de l’exil d’Ukraine causé par la guerre, s’ajoute à ces exodes de personnes dépla­cées partout dans le monde.
Nous nous féli­ci­tons de l’ac­cueil que l’Union euroéenne réserve aujourd’­hui aux millions d’Ukrai­nien.ne.s fuyant la guerre, en régu­la­ri­sant immé­dia­te­ment leur situa­tion.
Nous pensons qu’il est temps qu’elle applique la même mesure de soli­da­rité pour toutes les personnes exilées.

La propo­si­tion
Face à cette situa­tion, nous propo­sons une action de protes­ta­tion à Bruxelles avec diffé­rentes orga­ni­sa­tions euro­péennes qui défendent les droits des personnes migrantes.
Nous voulons que cette initia­tive conso­lide un mouve­ment qui dénonce et propose des alter­na­tives de façon perma­nente, qui réveille la respon­sa­bi­lité des gouver­ne­ments.
Nous marche­rons les 30 septembre et 1er octobre 2022 jusqu’au cœur poli­tique de l’Eu­rope, à Bruxelles. Nous propo­sons aux personnes, collec­tifs et orga­ni­sa­tions d’Eu­rope et aussi des pays d’ori­gine des migrant.e.s de nous rejoindre.
Le slogan est « Rights. No Deaths” car en plus des morts, nous dénonçons la souf­france des personnes sans-papiers.
Vivre, c’est vivre avec des droits.

Les objec­tifs
Nos objec­tifs sont les suivants :
Dénon­cer l’Union euro­péenne comme respon­sable des poli­tiques migra­toires à l’ori­gine de ces décès.
– Exiger que les insti­tu­tions euro­péennes – Commis­sion, Conseil et Parle­ment – prennent des mesures concrètes pour garan­tir les droits humains des migrant.e.s, y compris le droit de circu­ler libre­ment et en toute sécu­rité. Et que les mesures intègrent une pers­pec­tive inter­sec­tion­nelle de
genre et de droits.
– Dénon­cer les causes qui obligent les gens à migrer.
– Sensi­bi­li­ser l’opi­nion publique euro­péenne à la situa­tion.
– Exiger la régu­la­ri­sa­tion des personnes migrantes et réfu­giées qui vivent dans l ́union euro­péenne.
– Conso­li­der le réseau inter­na­tio­nal de dénon­cia­tion et de soli­da­rité avec les migrant.e.s et les réfu­gié.e.s.


Après l’ac­cueil de la marche à 18h30 place de la mairie, la soirée se pour­sui­vra à 20 h à L’au­berge de jeunesse au 1, allée Roger Tagault avec des échanges et témoi­gnages des personnes et asso­cia­tions présentes.
A Poitiers : 100 pour 1 Grand Poitiers, 100 pour 1 Vienne , Amnesty Inter­na­tio­nal Poitiers, la Cimade, DNSI 86 , Educa­tion World 86, la LDH Poitiers, Les Amie·s des femmes de la libé­ra­tion, Min’ de rien, Réseau
Educa­tion Sans Fron­tière 86, SOS racisme, Welcome Poitiers, soutiennent cette initia­tive.


Vous trou­ve­rez davan­tage de rensei­gne­ments sur les sites :

En français de l’ap­pel de la mobi­li­sa­tion et les objec­tifs de cette « cara­vane » vers Bruxelles : https://rights.nodeaths.eu/fr/
En France, les EGM et La Cimade sont orga­ni­sa­trices ou signa­taire de l’ap­pel : https://rights.nodeaths.eu/fr/orga­ni­sa­tions/

———————————————————————————-

Itiné­raire de la Marcha a Bruse­las

26/09 au 02/10

lundi 26/09: (Irun-Poitiers-470 km)

10h à 12h: Irun. Rassem­ble­ment des parti­ci­pants pour le départ, à la fron­tière franco-espa­gnole.

18h: Arri­vée à Poitiers: rencontre avec des collec­tifs locaux. Nuit à Poitiers.

mardi 27/09: (Poitiers -Paris 340).

10h- 16h voyage et arri­vée à PARÍS

18h- 20h: rencontre avec diffé­rents collec­tifs de Personnes Sans Papiers

(MARCHE DES SOLIDARITÉS) à la Bourse du Travail.

mercredi 28/09: Calais

16h- 20h Rencontre avec des asso­cia­tions et collec­tifs migrants, actions de dénon­cia­tion (PSM-Auberge des Migrants-Emmaüs)

jeudi 29/09: Bruxelles

10h30 – Arri­vée au Parle­ment euro­péen

11h: – réunion d´une commis­sion avec le groupe de migra­tion du parle­ment (coor­donné par Miguel Urbán).

16h30: concen­tra­tion devant le centre fermé pour étran­gers de Vottem

17h30 à 20h30: rencontre avec des asso­cia­tions et collec­tifs de sans-papiers et de soutien aux migrants .

Bruxelles

  • vendredi 30/09

– Jour­née d´ac­tions, rencontre et partage avec les collec­tifs de personnes sans papiers de Belgique

  • 18h: début du Sommet des Peuples. (Lieux: MAI, rue de Washing­ton, 40, Ixelles)
  • Samedi 31/09
  • – 14h30 Action euro­péenne contre les morts aux fron­tieres et pour les droits des personnes migrantes, « Rights! No Deaths!« 

dimanche 1 octobre: retours de la cara­vane espa­gnole

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.