Aller au contenu

Mani­fes­ter pour défendre vos droits : mais pourquoi faire ?

Tract inter­syn­di­cal de Soli­daires 86, FSU 86, UNEF Poitiers, CGT 86, CNT

Vous êtes patron, et vu que les ordon­nances contre le Code du travail ont été trico­tées par et pour le MEDEF, vous n’al­lez pas vous tirer une balle dans le pied… Logique !

Vous aimez telle­ment Emma­nuel Macron, le meilleur Président de la Répu­blique que vous ayez jamais eu : intel­li­gent, pugnace et telle­ment beau… Alors, pourquoi l’em­bê­ter ?

Vous gagnez énor­mé­ment d’argent. N’ayez pas honte, cela peut arri­ver aux meilleurs d’entre nous… Mais du coup, vos vieux jours vous inquiètent moins que la répa­ra­tion de votre Rolex, et tout ça sans cynisme !

Vous êtes pessi­mistes. A quoi bon lutter, c’est perdu d’avance, et après tout, que les géné­ra­tions futures se débrouillent, ces fainéants !

Vous ne croyez pas dans toutes ces théo­ries gauchistes.

D’ailleurs vous n’avez jamais cru ni en l’école gratuite pour tous, ni dans les hôpi­taux de proxi­mité, ni que les pompiers puissent vous sauver, et encore moins au Trésor public, ces extré­mistes !

Si vous ne faites pas partie de ces malheu­reux, peut-être avez-vous des raisons de VOUS MOBILISER à l’ap­pel de notre inter­syn­di­cale ! (déman­tè­le­ment du code du travail, baisse des APL, suppres­sion de l’ISF, hausse de la CSG, suppres­sion des emplois aidés, etc.)

Les jour­nées de mobi­li­sa­tion des 12 et 21 septembre sont le début d’un mouve­ment social qui doit fédé- rer tous les mécon­ten­te­ments ! Retrai­tés, fonc­tion­naires, jeunes, sala­riés du privé ont défilé en masse pour dire : Ordon­nances ou pas, la loi Travail, on n’en veut pas !

Le combat ne faiblit pas, au contraire il conti­nue et se prolonge : après les actions des routiers le 25/09, celle des retrai­tés le 28/09, de nombreuses initia­tives sont d’ores et déjà en prépa­ra­tion pour la semaine du
2 au 6 octobre pour aller à la coagu­la­tion des luttes :

=> la jour­née natio­nale d’ac­tion et de grève de la fonc­tion public du 10 octobre à l’ap­pel des 9 fédé­ra­tions de fonc­tion­naires (CFDT, CFTC, CFE-CGC, CGT, FA-FPT, FO, FSU Soli­daire, Unsa) peut être un trem­plin en ce sens !
CONVERGENCE DES LUTTES PUBLIC/PRIVÉ

L’in­ter­syn­di­cale CGT, CNT-SO, FSU, Soli­daire, UNEF, UNL de la Vienne a décidé de donner à ces jour­nées d’ac­tion, une forte dimen­sion inter­pro­fes­sion­nelle Public-Privé. Elle appelle donc tous les syndi­cats d’ac­tifs, retrai­tés, privés d’em­ploi, et les jeunes, à faire monter la pres­sion par tous les moyens : infor­ma­tions, AG, débrayages, grèves, mani­fes­ta­tions, et à orga­ni­ser la soli­da­rité des luttes jusqu’au recul de Macron et de son gouver­ne­ment.

Face à toutes les attaques de ce gouver­ne­ment ultra­li­bé­ral, la mobi­li­sa­tion géné­rale recon­duc­tible s’im­pose pour gagner le progrès social !

Nous vous donnons rendez-vous à toutes et à tous, Le 10 Octobre à 14h à la Porte de Paris !

Tract-inter­syn­di­cal-semaine-du-2-octobre-2017

Down­load the PDF file .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.