Aller au contenu

NON A LA LOI MACRON !

Commu­niqué du Collec­tif 3A (Alter­na­tive À l’Aus­té­rité)

http://www.collec­tif3a.org/

 

 

 

 Après le budget le plus austère de la 5ème Répu­blique, le gouver­ne­ment propo­sera au Parle­ment fin janvier la loi Macron. Cette loi fait aujourd’­hui l’ac­tua­lité au sujet du travail du dimanche et de nuit qu’elle ambi­tionne de déré­gu­ler. Nous nous y oppo­sons bien sûr, comme les syndi­cats de sala­rié.e.s qui ont commencé à se faire entendre. Mais, si nous lais­sons passer cette loi, elle irait plus loin en affai­blis­sant la protec­tion des salari.é.s en s’at­taquant notam­ment à l’Ins­pec­tion du travail et aux prud’­hommes, en faci­li­tant les PSE (Plans de sauve­garde de l’em­ploi) et les licen­cie­ments, en priva­ti­sant aéro­ports et barrages hydrau­liques, en déré­gu­lant plusieurs profes­sions au béné­fice de la finance etc…

C’est pourquoi le collec­tif 3A s’op­po­sera à l’en­semble de cette loi qui entrai­ne­rait toujours plus de reculs sociaux, toujours plus d’aus­té­rité.

En janvier, le Collec­tif 3A se réunira pour travailler à des initia­tives contre cette loi notam­ment en soutien aux actions déci­dées par les syndi­cats.

Mais sans tarder nous soute­nons les mobi­li­sa­tions déjà déci­dées par l’in­ter­syn­di­cale du commerce pari­sien (Clic-P) dont, comme elle, nous souhai­tons l’élar­gis­se­ment. Le C3A appelle donc à distri­buer le 7 janvier, premier jour des soldes, la carte postale-péti­tion adres­sée à François Hollande éditée par cette inter­syn­di­cale. Nous soute­nons l’ap­pel à mani­fes­ter le 26 janvier, jour de l’ou­ver­ture des débats à l’as­sem­blée natio­nale, initié par le Clic-P.

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.