Aller au contenu

On ne nous enlè­vera pas le droit de mani­fes­ter !

Décla­ra­tion unitaire de Ensemble !86, Parti de Gauche 86, les GA Avanti Popolo et Maillo­chon de la France Insou­mise, Nouveau Parti Anti­ca­pi­ta­liste 86, Parti Commu­niste Français 86, Géné­ra­tion.s 86, Europe Ecolo­gie Les Verts 86, Mouve­ment des Jeunes Commu­nistes de France 86, Soli­daires 86

La mani­fes­ta­tion poite­vine « Pour la justice sociale » du 19 janvier 2019 a rassem­blé plus d’un millier de personnes. A l’ini­tia­tive des Gilets jaunes, relayée par nos diffé­rentes orga­ni­sa­tions, l’objec­tif commun était de mettre sur la place publique nos reven­di­ca­tions pour le partage des richesses et le rejet de la poli­tique de Macron. Ce fût une réus­site.

Mais loin de répondre aux reven­di­ca­tions légi­times de justice sociale, le pouvoir a choisi de répondre par un déploie­ment poli­cier phéno­mé­nal. Du jamais vu à Poitiers : fouilles, palpa­tions, contrôles, confis­ca­tion de maté­riel mili­tant (méga­phone, auto­col­lants) ou même de bouteilles d’eau à l’en­trée du lieu de rassem­ble­ment place de la mairie. Puis encer­cle­ment poli­cier tout le long du parcours, avec des poli­ciers de la BAC faisant des provo­ca­tions. Plus loin, blocage du cortège par un barrage poli­cier puis gazage des mani­fes­tants. Enfin, violences en fin de mani­fes­ta­tion et 15 arres­ta­tions et plusieurs gardes à vues.

Les événe­ments du 19 janvier marquent un nouveau tour­nant dans l’at­teinte à la liberté de mani­fes­ter.

Nous, orga­ni­sa­tions du mouve­ment social, du mouve­ment ouvrier, du mouve­ment écolo­gique, rappe­lons que mani­fes­ter est un droit. Ce droit, comme le droit de grève, est pour beau­coup de personnes le meilleur moyen de faire entendre ses reven­di­ca­tions, ses colères, mais aussi son exis­tence sociale et collec­tive. Il est urgent de se battre ensemble pour le main­te­nir et de soute­nir les mani­fes­tant-es victimes de la répres­sion.

Nous appe­lons l’en­semble des citoyen·­ne·s, des mili­tant·es concer­nés par les droits démo­cra­tiques et sociaux à rejoindre la rue lors des mobi­li­sa­tions pour le progrès social et écolo­gique. C’est par le nombre que nous saurons impo­ser ce droit comme invio­lable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.