Aller au contenu

« Osons Poitiers » soutient la grève des piscines

Article de Centre Presse du 03/07/14

Dans un commu­niqué, les élus d’Osons Poitiers (EELV, Parti de Gauche, Ensemble, NPA) « dénoncent le bras de fer engagé par la muni­ci­pa­lité à l’égard des person­nels des piscines de Poitiers  »: « On ne peut accep­ter que, par l’in­ter­mé­diaire de la presse locale, on joue ainsi la popu­la­tion contre les grévistes en enton­nant la vieille antienne des « otages » victimes de ceux qui seraient des fonc­tion­naires « privi­lé­giés ». Les person­nels de piscine conduisent une lutte locale légi­time, n’ont pas choisi la période des vacances pour la conduire, estiment à juste titre que des négo­cia­tions doivent s’ou­vrir. [] Ils l’avaient déjà portée bien avant les élec­tions muni­ci­pales et on leur avait répondu « Atten­dez! » Ils ont attendu! Et nous voilà à la veille des vacances avec un calen­drier dont les respon­sables sont bien ceux qui leur reprochent aujourd’­hui d’en profi­ter. « Il faut penser aux enfants », dit Alain Claeys qui ne recule devant aucun procédé. C’est vrai Monsieur Claeys: pensez-y, ouvrez des négo­cia­tions, pensez que le dialogue social ne doit pas passer par des tribunes ouvertes dans le jour­nal local. Les portes des piscines s’ou­vri­ront d’elles -mêmes.  »

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.