Aller au contenu

Palma­rès du festi­val Filmer le travail 2018

Il est encore temps de voir les films primés. Ils seront proje­tés ce dimanche 11 février au cinéma Le Dietrich à 14h et à 16h30.

Le docu­men­taire chinois We the Workers de Wenhai Huang a remporté le Grand prix du 9e festi­val Filmer le travail qui se déroule à Poitiers du 2 au 11 février. Il est encore temps de voir les films primés. Ils seront proje­tés cet après midi, dimanche 11 février, au cinéma Le Dietrich à 14h et à 16h30.

Ce docu­men­taire était en compé­ti­tion face à 19 autres films inter­na­tio­naux, suit un groupe de mili­tants et de juristes chinois de 2009 à 2015, qui « défend, non sans risques, les droits des travailleurs », selon les orga­ni­sa­teurs du festi­val.

La Mention spéciale du jury a été attri­buée à Gira­soles de Nica­ra­gua de Florence Jaugey, réali­sa­trice française vivant au Nica­ra­gua. Dans son docu­men­taire, elle filme 16 pros­ti­tuées nommées média­trices judi­ciaires par la Cour suprême, qui « contri­buent à résoudre les conflits » dans leur milieu, « mais aussi dans d’autres secteurs de la société ».

Le Prix spécial du public est revenu à Maman colo­nelle du réali­sa­teur congo­lais Dieudo Hamadi. Son docu­men­taire dresse le portrait d’une poli­cière congo­laise, la Colo­nelle Hono­rine, char­gée de la protec­tion des enfants et de la lutte contre les violences sexuelles, une « femme d’un courage et d’une téna­cité hors du commun qui lutte pour que justice soit faite ».

We the Workers

Huang Wenhai, 2017, Chine, Hong Kong, 174 minutes

Gira­soles de Nica­ra­gua

Florence Jaugey, 2017, Nica­ra­gua, 80 minutes

Maman colo­nelle

Dieudo Hamadi, 2017, Congo Kinshasa (RDC), France, 72 minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.