Aller au contenu

« Plus jamais ça. Prépa­rons le jour d’après ». 8 orga­ni­sa­tions poli­tiques rejoignent l’ap­pel.

COMMUNIQUE DE PRESSE

Le 18 janvier dernier Les Amis de la Terre France, Attac France, CGT, Confé­dé­ra­tion paysanne, FSU, Green­peace France, Oxfam France, Union syndi­cale Soli­daires, appe­laient dans un texte commun à répondre à la double urgence clima­tique et sociale.

La crise sani­taire qui surve­nait quelques semaines plus tard, loin d’en­tra­ver cette dyna­mique commune, ampli­fiait ces urgences. Le 27 mars dernier ce sont donc 18 orga­ni­sa­tions (Amis de la Terre France, Attac France, CGT, Confé­dé­ra­tion paysanne, FSU, Green­peace France, Oxfam France, Union syndi­cale Soli­daires, 350.org, Action Non-Violente COP21, Alter­na­tiba, CCFD-Terre Soli­daire, Droit au Loge­ment, FIDL, Le syndi­cat lycéen, Fonda­tion Coper­nic, Syndi­cat de la magis­tra­ture, UNEF, UNL) qui signaient une tribune commune « Plus jamais ça ! Prépa­rons le ‘jour d’après’ ». De nombreuses autres orga­ni­sa­tions syndi­cales et asso­cia­tives ont rejoint depuis cette dyna­mique, avec le lance­ment d’une péti­tion, signée par près de 200.000 personnes, et un appel unitaire aux mobi­li­sa­tions du 1er mai.

A la suite de cette tribune, plusieurs forces poli­tiques (EELV – Ensemble! – FI –  GDS  – GENERATION S – NPA – PCF – Place publique) ont mani­festé leur adhé­sion tant au constat qu’aux propo­si­tions figu­rant dans la tribune. Les orga­ni­sa­tions proposent donc à ces forces poli­tiques de se retrou­ver le mercredi 20 mai prochain afin de dialo­guer et de réflé­chir dans le respect de l’in­dé­pen­dance essen­tielle pour les mouve­ments sociaux. Nos échanges porte­ront, entre autres, sur les initia­tives qui pour­raient exis­ter entre d’une part notre cadre rassem­blant des orga­ni­sa­tions syndi­cales et asso­cia­tives- et d’autre part les forces poli­tiques qui partagent nos idées.

Le but commun que nous leur propo­sons de viser : recons­truire ensemble un futur, écolo­gique, fémi­niste et social, en rupture avec les poli­tiques menées jusque-là et le désordre néoli­bé­ral.

 

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.