Aller au contenu

Poitiers, second tour des muni­ci­pales. L’ap­pel d’En­semble!86

Par leur enga­ge­ment écoso­cia­liste et fémi­niste, les mili­tant-es d’En­semble ! ont parti­cipé aux deux derniers mandats muni­ci­paux, dans des cadres unitaires clai­re­ment ancrés à gauche.

La liste citoyenne (déjà) « Pour une Alter­na­tive à Gauche », soute­nue par la LCR, le Comité Bové, et les Alter­na­tifs, avait, en 2008, obtenu un siège au conseil muni­ci­pal. En 2014, la liste de rassem­ble­ment « Osons Poitiers, Ecolo­gique, Sociale, Soli­daire et Citoyenne », à la concré­ti­sa­tion de laquelle nous avions acti­ve­ment parti­cipé, en a obtenu 4.

Avec une constance sans faille, Maryse Desbourdes, entre 2008 et 2014, Chris­tiane Fraysse, Jacques Arfeuillère, Manon Labaye et Thierry Gras­set, puis Mad Joubert, ces 6 dernières années nous y ont repré­senté-es, portant une oppo­si­tion de gauche à la poli­tique menée par la majo­rité conduite par A. Claeys.

Cet ancrage réso­lu­ment à gauche des inter­ven­tions de nos élu-es, et de toutes celles et ceux qui les ont soutenu-es porte une forme de radi­ca­lité dont non seule­ment nous sommes soli­daires mais que nous reven­diquons.

Oui nous devons nous oppo­ser radi­ca­le­ment à la poli­tique libé­rale. Aucun aména­ge­ment ne peut la rendre moins socia­le­ment et écolo­gique­ment nuisible !

Oui, travailler à l’émer­gence d’al­ter­na­tives crédibles à ces poli­tiques dévas­ta­trices passe aussi, pour nous, par l’éche­lon muni­ci­pal, et oui nous pensons que la première respon­sa­bi­lité des conseils muni­ci­paux est de rompre avec les poli­tiques délé­tères pour les popu­la­tions et la planète.

Dénon­cer les choix contraires à l’in­té­rêt géné­ral, soute­nir et appe­ler à mettre en œuvre des propo­si­tions porteuses de plus de justice sociale et écolo­gique­ment soute­nables ne peut se faire sans la profonde convic­tion qu’il est non seule­ment possible, mais urgent de faire autre­ment. C’est cette convic­tion que d’au­cun-es ont quali­fié de radi­cale. Nous sommes porteurs et porteuses de cette radi­ca­lité. Nous sommes de gauche radi­cale.

La liste « Poitiers collec­tif », quali­fiée pour le second tour des muni­ci­pales, a refusé d’ou­vrir quel­conque discus­sion avec « Osons 2020 » sur les condi­tions d’un rassem­ble­ment en vue de faire gagner l’éco­lo­gie et la justice sociale à Poitiers. Ce faisant, elle fait le choix de faire dispa­raitre du conseil muni­ci­pal de Poitiers et du conseil commu­nau­taire, cette gauche radi­cale et tout ce qu’elle y a défendu pendant les deux mandats précé­dents.

Depuis l’an­nonce de l’évic­tion du programme et de l’en­ga­ge­ment réso­lu­ment ancré à gauche des colis­tier-es d’Osons 2020, la ques­tion nous est très souvent posée de notre posi­tion­ne­ment pour le second tour.

Notre réponse est aujourd’­hui celle-ci : Ensemble ! engagé depuis le début dans Osons, reste fidèle à l’objec­tif prin­ci­pal de mettre en échec les poli­tiques libé­rales macro­nistes. En refu­sant l’al­liance avec Osons 2020, la liste Poitiers Collec­tif a pris le risque de ne pas faire gagner l’éco­lo­gie et la justice sociale.

Le 28 juin pas une voix pour les amis de Macron : A. Claeys et A. Brot­tier !

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.