Aller au contenu

Pour une école de l’exi­gence intel­lec­tuelle

Chan­ger de para­digme péda­go­gique

L’ou­vrage de Jean-Pierre Terrail : « Pour une école de l’exi­gence intel­lec­tuelle. Chan­ger de para­digme péda­go­gique » (La Dispute, paru­tion 12 février 2016)

Théma­tique de l’ou­vrage

« Éman­ci­pa­tion démo­cra­tique ou barba­rie : nous sommes au pied du mur, sans échap­pa­toire. La ques­tion scolaire n’échappe pas à ce dilemme. »

Ce livre part d’une convic­tion : l’ur­gence d’une éduca­tion pour tous de haut niveau, qui ne vise pas d’abord à inculquer des messages, mais à former des capa­ci­tés instruites de réflexion et d’ana­lyse. La vali­da­tion de l’échec scolaire de masse par les poli­tiques de socle commun, variante libé­rale ou sociale-libé­rale, est à cet égard un désastre démo­cra­tique.

Mais quel contenu donner aux péti­tions contraires en faveur d’une « école de l’ex­cel­lence pour tous » ? L’au­teur s’at­tache à décryp­ter l’es­prit de la réno­va­tion péda­go­gique des années 1970, ses effets pratiques sur la conduite des appren­tis­sages, leur lien avec l’échec des élèves des classes popu­laires. Et il inter­roge les raisons de l’em­prise persis­tante de cet esprit, alors même que ses limites sont deve­nues si cruel­le­ment mani­festes. Cet examen lui permet de déga­ger les prin­cipes d’un nouveau para­digme péda­go­gique, adapté à l’objec­tif d’une entrée normale des élèves des classes popu­laires dans la culture écrite, puis d’in­ven­to­rier les condi­tions pratiques possibles de sa mise en œuvre.

Cet essai, qui s’af­fran­chit réso­lu­ment de l’op­po­si­tion des péda­gogues et des répu­bli­cains, est ainsi le premier à s’af­fron­ter de façon systé­ma­tique et cohé­rente à l’exi­gence de penser les moda­li­tés péda­go­giques d’un ensei­gne­ment ambi­tieux pour tous les publics scolaires.

Table des matières

Intro­duc­tion

Chapitre 1 – Une péda­go­gie de l’adap­ta­tion au manque

Une réforme pour les enfants du peuple

S’adap­ter aux élèves des milieux popu­laires

À l’en­trée dans la culture écrite, deux réformes : mathé­ma­tiques et lecture

Des prin­cipes péda­go­giques aux dispo­si­tifs d’en­sei­gne­ment

Un détour péda­go­gique enva­his­sant

Comment faire face aux publics hété­ro­gènes ?

Chapitre 2 – La péda­go­gie réno­vée, crise et emprise

Un hori­zon indé­pas­sable ?

Le double jeu de la réno­va­tion péda­go­gique

L’adhé­sion du monde éduca­tif

Les condi­tions du renou­veau

Chapitre 3 – Justi­fi­ca­tion du para­digme de l’exi­gence

Les trompe l’œil

L’« égalité des intel­li­gences », de la formule au constat

Du para­digme du défi­cit au para­digme de l’exi­gence

L’am­bi­tion des fins et le souci des moyens

À propos des jeunes géné­ra­tions

Chapitre 4 – Sur la mise en œuvre du nouveau para­digme

Repères d’une péda­go­gie de la réus­site pour tous

La recon­fi­gu­ra­tion des dispo­si­tifs péda­go­giques

Péda­go­gie de l’exi­gence et gestion de la classe

Ensei­gner sans mettre en concur­rence

Conclu­sion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.