Aller au contenu

Premier Mai 2020 à Poitiers

Pour un 1er mai de soutien aux travailleuses et travailleurs, pour un 1er mai de paix, de soli­da­rité inter­na­tio­nale et d’es­poir d’un monde rénové.

Nous traver­sons une crise sani­taire mondia­li­sée sans précé­dent, qui révèle la fragi­lité de nos systèmes sani­taires, boule­verse les certi­tudes et exige une réac­tion urgente de la part des auto­ri­tés.

Les orga­ni­sa­tions syndi­cales de la Vienne CGT, FSU, CNT-SO et les orga­ni­sa­tions de la Vienne : Mouve­ment des Jeunes Commu­nistes, l’Union des Etudiant.e.s Commu­nistes de Poitiers, Jeunes G.s, Géné­ra­tion.s , NPA, Anv-COP21, DNSI, PCF, Ensemble!, Le parti de Gauche et La France Insou­mise, le groupe d’Ac­tion Avanti Popolo de la FI, DcNv, EELV Poitiers sud Vienne, Alter­na­tiba Poitiers constatent que cette crise sani­taire s’ajoute aux crises sociales, poli­tiques, écono­miques et envi­ron­ne­men­tales qui se succèdent et s’ac­cé­lèrent. Là où il aurait fallu privi­lé­gier la vie des indi­vi­dus il a été fait le choix de profits et d’in­té­rêts privés au détri­ment du bien commun.
Cette crise souligne à l’évi­dence que ce ne sont pas les « premiers de cordée » qui comptent mais les « derniers et plus encore les dernières » qui travaillent au service des autres pour des rému­né­ra­tions inver­se­ment propor­tion­nelles à l’im­por­tance sociale de leur métier ! C’est bien cela que la situa­tion nous apprend avec éclat : l’as­pect indis­pen­sable et fonda­men­tal de tâches humaines à haute valeur sociale.
Cette crise met en effet sous une lumière crue les dérives des poli­tiques d’aus­té­rité menées depuis des dizaines d’an­nées, dénon­cées et combat­tues sans relâche par nos orga­ni­sa­tions, hier, aujourd’­hui et comme il le faudra demain.
Cette crise montre bien que les Services Publics et la Sécu­rité sociale sont indis­pen­sables aux popu­la­tions et qu’il est temps d’en finir avec les poli­tiques néo-libé­rales destruc­trices socia­le­ment et écolo­gique­ment.
Cette crise sani­taire révèle la faillite d’un système écono­mique préda­teur et morti­fère pour les humains comme pour la planète. Il faudra pour « l’après » construire une société juste et soli­daire, où l’éco­no­mie sera enfin mise au service des besoins sociaux et envi­ron­ne­men­taux.
« Quand les masques se bais­se­ront, il ne faudra pas prendre de gants » et empê­cher celles et ceux qui nous ont entraîné dans cette catas­trophe de conti­nuer à sévir.
Les orga­ni­sa­tions syndi­cales de la Vienne CGT, FSU, CNT-SO et les orga­ni­sa­tions de la Vienne : Mouve­ment des Jeunes Commu­nistes, l’Union des Etudiant.e.s Commu­nistes de Poitiers, Jeunes G.s, Géné­ra­tion.s , NPA, Anv-COP21, DNSI, PCF, Ensemble!, Le parti de Gauche et La France Insou­mise, le groupe d’Ac­tion Avanti Popolo de la FI, DcNv, EELV Poitiers sud Vienne, Alter­na­tiba Poitiers seront aux cotés des sala­rié.e.s, des retraité.e.s, des précaires, des chômeurs-euses, des jeunes ce 1er mai et après la fin du confi­ne­ment pour deman­der des comptes, dénon­cer les carences, exiger que ce ne soit pas les travailleur.euse.s qui portent le poids de cette tragé­die. En cette jour­née inter­na­tio­nale comment ne pas avoir égale­ment une pensée pour les migrants en souf­france dans des camps ou entre deux fron­tières. Il est de notre respon­sa­bi­lité de mettre en avant la soli­da­rité, la réduc­tion des inéga­li­tés et la volonté de construire un monde viable et équi­table comme ce fut le cas avec le programme des « Jours Heureux » du Conseil Natio­nal de la Résis­tance (CNR) à la Libé­ra­tion.


Ce 1er mai sera évidem­ment sans rassem­ble­ment et mani­fes­ta­tion unitaire mais nous invi­tons les citoyennes et citoyens à se mani­fes­ter

  • par des drapeaux ou des rubans des couleurs de l’arc en ciel symbo­li­sant la Paix et la soli­da­rité inter­na­tio­nale
  • par l’ac­cro­chage de slogans à vos fenêtres (« cortège des fenêtres ») ou dans votre quar­tier à l’oc­ca­sion de votre sortie
  • par des « visi­bi­li­tés » sonores à 12 h : Imagine, Bella Ciao, Inter­na­tio­nale …
  • par une présence sur les réseaux sociaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.