Aller au contenu

Premier Mai 2020 à Poitiers

Pour un 1er mai de soutien aux travailleuses et travailleurs, pour un 1er mai de paix, de soli­da­rité inter­na­tio­nale et d’es­poir d’un monde rénové.

Nous traver­sons une crise sani­taire mondia­li­sée sans précé­dent, qui révèle la fragi­lité de nos systèmes sani­taires, boule­verse les certi­tudes et exige une réac­tion urgente de la part des auto­ri­tés.

Les orga­ni­sa­tions syndi­cales de la Vienne CGT, FSU, CNT-SO et les orga­ni­sa­tions de la Vienne : Mouve­ment des Jeunes Commu­nistes, l’Union des Etudiant.e.s Commu­nistes de Poitiers, Jeunes G.s, Géné­ra­tion.s , NPA, Anv-COP21, DNSI, PCF, Ensemble!, Le parti de Gauche et La France Insou­mise, le groupe d’Ac­tion Avanti Popolo de la FI, DcNv, EELV Poitiers sud Vienne, Alter­na­tiba Poitiers constatent que cette crise sani­taire s’ajoute aux crises sociales, poli­tiques, écono­miques et envi­ron­ne­men­tales qui se succèdent et s’ac­cé­lèrent. Là où il aurait fallu privi­lé­gier la vie des indi­vi­dus il a été fait le choix de profits et d’in­té­rêts privés au détri­ment du bien commun.
Cette crise souligne à l’évi­dence que ce ne sont pas les « premiers de cordée » qui comptent mais les « derniers et plus encore les dernières » qui travaillent au service des autres pour des rému­né­ra­tions inver­se­ment propor­tion­nelles à l’im­por­tance sociale de leur métier ! C’est bien cela que la situa­tion nous apprend avec éclat : l’as­pect indis­pen­sable et fonda­men­tal de tâches humaines à haute valeur sociale.
Cette crise met en effet sous une lumière crue les dérives des poli­tiques d’aus­té­rité menées depuis des dizaines d’an­nées, dénon­cées et combat­tues sans relâche par nos orga­ni­sa­tions, hier, aujourd’­hui et comme il le faudra demain.
Cette crise montre bien que les Services Publics et la Sécu­rité sociale sont indis­pen­sables aux popu­la­tions et qu’il est temps d’en finir avec les poli­tiques néo-libé­rales destruc­trices socia­le­ment et écolo­gique­ment.
Cette crise sani­taire révèle la faillite d’un système écono­mique préda­teur et morti­fère pour les humains comme pour la planète. Il faudra pour « l’après » construire une société juste et soli­daire, où l’éco­no­mie sera enfin mise au service des besoins sociaux et envi­ron­ne­men­taux.
« Quand les masques se bais­se­ront, il ne faudra pas prendre de gants » et empê­cher celles et ceux qui nous ont entraîné dans cette catas­trophe de conti­nuer à sévir.
Les orga­ni­sa­tions syndi­cales de la Vienne CGT, FSU, CNT-SO et les orga­ni­sa­tions de la Vienne : Mouve­ment des Jeunes Commu­nistes, l’Union des Etudiant.e.s Commu­nistes de Poitiers, Jeunes G.s, Géné­ra­tion.s , NPA, Anv-COP21, DNSI, PCF, Ensemble!, Le parti de Gauche et La France Insou­mise, le groupe d’Ac­tion Avanti Popolo de la FI, DcNv, EELV Poitiers sud Vienne, Alter­na­tiba Poitiers seront aux cotés des sala­rié.e.s, des retraité.e.s, des précaires, des chômeurs-euses, des jeunes ce 1er mai et après la fin du confi­ne­ment pour deman­der des comptes, dénon­cer les carences, exiger que ce ne soit pas les travailleur.euse.s qui portent le poids de cette tragé­die. En cette jour­née inter­na­tio­nale comment ne pas avoir égale­ment une pensée pour les migrants en souf­france dans des camps ou entre deux fron­tières. Il est de notre respon­sa­bi­lité de mettre en avant la soli­da­rité, la réduc­tion des inéga­li­tés et la volonté de construire un monde viable et équi­table comme ce fut le cas avec le programme des « Jours Heureux » du Conseil Natio­nal de la Résis­tance (CNR) à la Libé­ra­tion.


Ce 1er mai sera évidem­ment sans rassem­ble­ment et mani­fes­ta­tion unitaire mais nous invi­tons les citoyennes et citoyens à se mani­fes­ter

  • par des drapeaux ou des rubans des couleurs de l’arc en ciel symbo­li­sant la Paix et la soli­da­rité inter­na­tio­nale
  • par l’ac­cro­chage de slogans à vos fenêtres (« cortège des fenêtres ») ou dans votre quar­tier à l’oc­ca­sion de votre sortie
  • par des « visi­bi­li­tés » sonores à 12 h : Imagine, Bella Ciao, Inter­na­tio­nale …
  • par une présence sur les réseaux sociaux.

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.