Aller au contenu

Rapide histo­rique de la gestion de la crise sani­taire.

Par Chris­tian Mazé, comé­dien impro­vi­sa­teur et metteur en scène

1/ La Chine, c’est loin, ça n’ar­ri­vera jamais chez nous.

2/ Ils font n’im­porte quoi les Italiens. Nous, on est prêts.

3/ Allez au théâtre, les gens, c’est une grip­pette.

4/ Bon, on ferme tout. Mais pas de masques, ça sert à rien. Et les soignants, vous avez des sacs poubelle ? Et sinon, on ira vous applau­dir à 20h. Ça va aller ?

5/ J’ai jamais dit que les masques, ça servait à rien. D’ailleurs, faudrait en coudre chez vous.

6/ On a reçu les masques. On en met partout. Indis­pen­sables. Et les masques en tissu comman­dés chez les coutu­riers et coutu­rières, bah c’est pas aux normes, hein.

7/ Je vous ai présenté Jean Castex ? Il va nous décon­fi­ner tranquille.

8/ Allez, hop, bonnes vacances, les gens, bamboche ! Et sinon je vous ai présenté Jean Castex ? Bah il est Premier Ministre.

9/ Bon, on remet les masques à l’in­té­rieur. C’est pour faire plai­sir aux méde­cins, ces rabat-joies.

10/ Pas de couvre-feu, tranquille, on gère.

11/ Couvre-feu, nom de Dieu.

12/ Pas de recon­fi­ne­ment, on se détend.

13/ Recon­fi­ne­ment, bordel de merde.

14/ Hé, les théâtres, prépa­rez-vous à rouvrir.

15/ Hé, les théâtres, on rouvre pas.

16/ Putain, on a les vaccins qui arrivent.

17/ Putain, les vaccins sont pas arri­vés.

18/ Bon, on va prendre notre temps pour vacci­ner. On va bien tout expliquer aux anti­vax autour d’une tisane camo­mille.

19/ Bon, on vaccine les fragiles et les vieux, c’est la merde.

20/ Allez, hop, open bar vacci­na­tion.

Qui veut, se vaccine. On se la fait à la cool. Tranquille, man, respect.

21/ Allez, hop, c’est derrière nous, on rouvre tout et pour la vacci­na­tion, tranquille, on fait comme on veut.

22/ On est quand même très bons. Et puis c’est loin, l’Inde.

23/ Hey, les gens, c’est cool. Sea, sex and sun.

24/ Salut, ça va, les gens ? Allez hop, pass sani­taire. C’est pas obli­ga­toire mais tu vas glan­der chez toi si tu te vaccines pas. Et les soignants, on ne vous applau­dit plus, là. Et les retraites, au fait, on en reparle ? Je crois que c’est le bon moment.

25/ Bon, la vacci­na­tion, c’est obli­ga­toire. Et j’ai jamais dit que ce serait jamais obli­ga­toire.

26/ Les gens n’ont plus confiance en nous, on ne comprend pas pourquoi.

27/ Rééli­sez moi. C’est moi ou le chaos.

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.