Aller au contenu

Répres­sion à Poitiers: le 21 décembre ça conti­nue

Pas de manif prévue ce samedi à Poitiers, contre la propo­si­tion de loi « sécu­rité globale » ;
pour­tant la place d’armes était sous surveillance poli­cière ; flics en uniformes et de la BAC sous l’au­to­rité d’un commis­saire et d’un comman­dant de poli­ce…
Vrai­sem­bla­ble­ment, la venue d’élé­ments « incon­trô­lés » était redou­tée…
Une partie de notre groupe de GJ de Poitiers SUD s’est retrouvé au coin de la place à partir de 15 heures.
Deux groupes de jeunes et moins jeunes se sont fait contrô­ler puis se sont disper­sés…
Au bout d’une heure, bien que n’ayant pas revêtu nos gilets jaunes, nous avons béné­fi­cié d’un contrôle d’iden­tité « préven­tif »,
préco­nisé par le procu­reur de la répu­blique et la préfète, sous prétexte que nous étions suscep­tibles d’avoir l’in­ten­tion de mani­fes­ter,
alors qu’au­cune manif n’avait été décla­rée…
Nous n’avons pu échap­per au contrôle, les flics étant en nombre supé­rieur ; en uniforme ou en civil sans bras­sard,
ils ne sont pas privés de flasher nos cartes d’iden­tité avec leurs porta­bles…
Ils sont restés sur place jusqu’à notre départ vers 17 heures ; il faut dire que notre groupe d’une dizaine de cama­rades
(moyenne d’âge de plus de 60 ans) pouvait paraître menaçant…!

Voilà, il fait toujours aussi bon vivre au royaume de Fran­ce…!!!

Jean-Pierre Bugeau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.