Aller au contenu

Sous un soleil de plomb, le 5 août, 500 mani­fes­tant.e.s dans les rues de Nantes en soutien aux migrants

Nantes. 500 mani­fes­tants en soutien aux migrants

Ce samedi 5 août, à Nantes, un nouvel appel à mani­fes­ter son soutien aux migrants était lancé. Envi­ron 500 personnes défilent dans les rues.

L’ap­pel à mani­fes­ter était:

« Personne à la rue! ni SDF, ni migrants d’Eu­rope ou d’Afrique »

 

Depuis le début de l’été :

500 migrants afri­cains pour la plupart, à nouveau à la rue, après 5 expul­sions succes­sives

– 300 familles de migrants d’Eu­rope de l’Est expul­sées de leur bidon­ville

 

Le collec­tif « soutien migrants Nantes » et les asso­cia­tions signa­taires :

  • dénoncent les expul­sions à répé­ti­tion de bidon­villes de migrants d’Eu­rope de l’Est
  • … et les expul­sions des lieux réqui­si­tion­nés par les asso­cia­tions pour mettre les deman­deurs d’asile récem­ment arri­vés sur Nantes à l’abri : 4 squats succes­si­ve­ment expul­sés et le campe­ment de Daviais depuis le début de l’été.
  • dénoncent l’ab­sence de propo­si­tions de relo­ge­ment
  • dénoncent les condi­tions sani­taires dans lesquelles ces popu­la­tions vivent faute d’équi­pe­ments publics mis à leur dispo­si­tion (toilettes, douches) et de distri­bu­tion d’eau potable malgré la cani­cule
  • demandent l’ar­rêt de toute expul­sion de bidon­villes, de squats ou de campe­ments
  • demandent des propo­si­tions conjointes Etat et Ville de mise à l’abri pour les 500 personnes à nouveau instal­lées square Daviais
  • demandent  l’ins­tal­la­tion immé­diate de sani­taires et de douches mobiles à hauteur des besoins

 

case44000@ya­hoo.fr

https://www.face­book.com/search/top/?q=collec­tif%20de%20sou­tien%20mi­grants%20nantes

Le GASPROM, RESF, le MRAP, la LdH, Romeu­rope, le collec­tif Urgence 44 Jeunes Migrants soutiennent ces reven­di­ca­tions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.