Aller au contenu

Soute­nez un éditeur de bandes dessi­nées liba­nais

Les éditions Saman­dal à Beyrouth ont été condam­nées à une lourde amende pour des pages jugées offen­santes pour la reli­gion, on peut les soute­nir via un finan­ce­ment parti­ci­pa­tif.

arton2959

Il y a 5 ans parais­sait le n°7 de la revue Saman­dal, édité par les éditions Saman­dal à Beyrouth, et co-édité pour l’oc­ca­sion par l’Em­ployé du Moi, éditeur bruxel­lois. Après une longue procé­dure, la justice liba­naise a jugé deux histoires parues dans ce numéro offen­santes d’un point de vue reli­gieux, et a condamné les éditions Saman­dal à une lourde amende, qui met en danger leur acti­vité.

Plus de préci­sions dans Le commu­niqué de l’édi­teur.

Pour les aider, un finan­ce­ment parti­ci­pa­tif a été lancé.

On peut contri­buer pour 5 $ (envi­ron 4,7 euros) mini­mum, à partir de 300 $ on peut même rece­voir en contre­par­tie des planches origi­nales parues dans la revue, notam­ment celles d’Otto T., auteur poite­vin (Petite histoires des colo­nies françaises, Petite histoire de la Révo­lu­tion française), mais aussi celles de Julie Delporte, Alex Baladi, Joe Sacco, … on peut même acqué­rir les planches incri­mi­nées.

N’hé­si­tez pas à relayer l’in­for­ma­tion.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.