Aller au contenu

Soutien inter­syn­di­cal à la marche natio­nale des sans-papiers

Commu­niqué de presse inter­syn­di­cal

Logos

A l’ap­pel de 20 collec­tifs de Sans-Papiers, de la Marche des Soli­da­ri­tés, des États Géné­raux des Migra­tions et de plus de 230 orga­ni­sa­tions, des Sans-Papiers marchent depuis le 19 septembre des quatre coins du pays pour atteindre Paris dans une grande mani­fes­ta­tion le samedi 17 octobre.

Ils et elles reven­diquent la régu­la­ri­sa­tion de tou·­te·s les sans papiers, la ferme­ture des centres de réten­tion admi­nis­tra­tive et un loge­ment pour toutes et tous.

Les travailleurs et les travailleuses sans papiers sont exploi­té·e·s, préca­ri­sé·e·s par des patrons qui profitent souvent de leur situa­tion admi­nis­tra­tive pour s’af­fran­chir du code du travail. La situa­tion sani­taire a révélé l’im­por­tance de leurs métiers, en parti­cu­lier dans les secteurs de la santé, du nettoyage, de la collecte et du tri des déchets, la logis­tique, la livrai­son, la sécu­rité, la grande distri­bu­tion et l’aide à la personne. Elle a aussi fragi­lisé toutes celles et ceux dont les entre­prises ont fermé ou réduit leurs effec­tifs et qui n’ont accès à aucun droit au chômage. Les étudiant·e·s sans papiers accu­mulent en plus des diffi­cul­tés rencon­trées par tou·­te·s les étudiant·e·s et de celles spéci­fiques aux étudiant·e·s étran­ger·e·s (pas d’ac­cès aux bourses, etc.), un parcours du combat­tant admi­nis­tra­tif pour être régu­la­risé alors que toute inscrip­tion est censée garan­tir l’ob­ten­tion d’un titre de séjour.

Les travailleurs et les travailleuses sans papiers sont nos collègues, nos voisin·e·s, nos ami·e·s, parfois nos cama­rades de classe et parti­cipent comme tou·­te·s les habi­tant·e·s à la richesse écono­mique, sociale et cultu­relle dans nos quar­tiers, nos villes et nos campagnes.

Nous les soute­nons au quoti­dien sur nos lieux de travail, dans nos syndi­cats, dans les tribu­naux pour que leurs droits soient respec­tés et éten­dus à ceux de tou·­te·s les travailleurs/euses.

Nous les avons soute­nu·e·s et accom­pa­gné·e·s dans leurs luttes pour l’éga­lité des droits depuis des années. Aujourd’­hui, ils et elles ont décidé de marcher à travers la France en direc­tion de Paris pour reven­diquer l’éga­lité pour toutes et tous.

Les orga­ni­sa­tions syndi­cales CGT, FSU, Soli­daires, UNEF et FIDL sont soli­daires et à leurs côtés pour qu’ils et elles obtiennent satis­fac­tion.

Ils et elles bossent ici, étudient ici, vivent ici et restent ici !

2 octobre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.