Aller au contenu

Street­press nous informe: 17000 membres des forces de l’ordre échangent sur des comptes dédiés un torrent de messages racistes, sexistes, homo­phobes.

https://www.street­press.com/sujet/1591288577-milliers-poli­ciers-echangent-messages-racistes-groupe-face­book-racisme-violences-sexisme

un second groupe Face­book réunis­sant plus de 9.000 personnes, pour beau­coup membres des forces de l’ordre.

https://www.street­press.com/sujet/1591618480-fdo-22-unis-deuxieme-groupe-face­book-milliers-poli­ciers-echangent-racisme-raciste-violences-poli­cieres

Des échanges à vomir. Une haine.

Dans ces deux groupes Face­book, ils ne sont peut-être pas tous flics mais il semblent se coop­ter comme flics genre nazis.

Tous les flics ne sont pas des fascistes mais le nombre des fascistes chez eux est verti­gi­neux. Très inquié­tant.

Ceux-là devraient être désar­més de suite et leurs leaders mis à pied.

Au contraire les syndi­cats de poli­ciers se plaignent des mani­fes­ta­tions contre les violences poli­cières et la droite répète avec rage leurs propos. Autre­fois on parlait de droite répu­bli­caine.

Le RN qui compte tant de milliers d’amis parmi les forces de l’ordre n’a pas à haus­ser le ton.

Ce gouver­ne­ment d’ébor­gneurs et qui a su exal­ter la figure du truand Benalla cherche à noyer le pois­son.

Cette démo­cra­tie est vrai­ment en danger et ce n’est qu’un début.

PB, 9–6–2020

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.