Aller au contenu

Sud Vienne : mobi­li­sa­tion contre les pesti­cides

Avec une augmen­ta­tion de leur utili­sa­tion et les distance d’épan­dages des lieux d’ha­bi­ta­tion toujours plus rabou­gries, impo­sées par le lobbying des indus­tries chimiques, les pesti­cides deviennent un problème récurent pour beau­coup.

Bien au delà des espé­rances des initia­teurs*, la première réunion débat à Availles Limou­zine a rassem­blée 70 personnes. Les zones de captages, forages dans le village et de trois autres sont polluées par un pesti­cide utilisé pour la culture du maïs. L’ ARS-(Agence Régio­nale de Santé) a obtenu pour 3 ans une déro­ga­tion du préfet…
Ailleurs, cela peut être des assai­nis­se­ments non collec­tifs pollués par la circu­la­tion auto­mo­bile, les molé­cules reje­tés de nettoyants domes­tiques, médi­ca­ments, etc…
Le respon­sable « eau » de l’UFC, un méde­cin et un phar­ma­cien, par ailleurs adhé­rent d’ARDAN , ont su montrer les consé­quences sur l’en­vi­ron­ne­ment, la santé de tous (notam­ment le déve­lop­pe­ment des mala­dies dégé­né­ra­tives).

Cela n’a semble-t-il pas convaincu les « pois­sons pilotes » envoyés par la FNSEA , pas plus que les exemples d’autres modes d’agri­cul­ture expliqués par des éleveurs, paysans recon­ver­tis en bio.

Nous avons le droit à de l’eau potable. Profi­tons des élec­tions muni­ci­pales pour sensi­bi­li­ser les futurs élus qui seront dési­gnés pour siéger au syndi­cat dépar­te­men­tal des Eaux de Vienne.

D’autres initia­tives seront prises dans des communes autour de l’Isle Jour­dain. La première est un rassem­ble­ment orga­nisé au Vigeant le 6 mars devant la mairie dans le cadre de la campagne »Nous voulons des coque­li­cots »

* Ardan ( asso­cia­tion d’en­vi­ron­ne­ment ), UFC que choi­sir ( consom­ma­teurs ), SENS ( sauvons notre eau, notre santé ).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.