Aller au contenu

« Que veut dire être une femme noire? »

L’ac­tua­lité anti­ra­ciste invite à voir ou revoir l’en­re­gis­tre­ment de la soirée du 12 mars 2020 de la Société Louise Michel

avec Maboula Souma­horo

 » Que veut dire être une femme noire ?  » 

sur notre site de la Sciété Louise Michel:

« Belle et grande soirée ce jeudi 12 mars 2020 où Maboula Souma­horo nous a présenté (voir vidéo ci-après) son passion­nant « Le Triangle et l’Hexa­gone, Réflexions sur une iden­tité noire ». Dans la langue de ses parents ivoi­riens, le dioula, le prénom fémi­nin Maboula signi­fie « celle qui ouvre la voie ».  Voie origi­nale emprun­tée par cette spécia­liste de la diaspora noire/afri­caine qui se propose de penser non à distance d’elle-même, dans une objec­ti­vité scien­ti­fique qu’elle juge illu­soire, mais à partir de son expé­rience, de l’ins­crip­tion de son corps de femme noire dans une société qui se proclame aveugle à la race. Peut-on être à la fois cher­cheuse et objet d’étude ?  Faire du récit de ses péré­gri­na­tions trans­at­lan­tiques entre la Côte d’Ivoire, la France et les États-Unis un outil d’ana­lyse ?  Et comment se dire soi-même dans une langue qui n’est pas celle de sa mère ? Comment le person­nel et l’in­time s’en­tre­lacent-ils au poli­tique ?  Tels sont quelques-uns des défis qu’elle relève.

A livre origi­nal, présen­ta­tion origi­nale : Maboula Souma­horo ne donne pas une confé­rence, mais commente libre­ment quelques extraits de son livre choi­sis et lus par Philippe Pignarre.

Notons que, malgré la gravité du sujet, cette soirée fut gaie, légère et pleine d’éclats de rire, pleine de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.