Aller au contenu

Un appel d’uni­ver­si­taires russes

Cette péti­tion émane de profes­seurs, étudiants, person­nels. 

Cliquez ici pour voir la péti­tion (on peut y suivre le nombre de signa­tures)

Après une petite intro­duc­tion sur ce que repré­sente cette univer­sité en Russie.

L’uni­ver­sité d’Etat de Moscou Lomo­nos­sov (c’est son nom offi­ciel complet, abrégé depuis toujours ou presque en MGU) est l’éta­blis­se­ment le plus pres­ti­gieux dans ce pays où il n’existe pas de grandes écoles. C’est en quelque sorte l’équi­valent de toutes nos grandes écoles réunies en un seul établis­se­ment. Elle a donc du poids.

Sans oublier que tous ceux qui signent cette péti­tion risquent au mini­mum l’ex­clu­sion, étudiants comme ensei­gnants et person­nels admi­nis­tra­tifs. Fin des études pour les uns, chômage pour les autres, prison possible pour tous.

L’UNIVERSITÉ LOMONOSSOV DE MOSCOU (MGU) CONTRE LA GUERRE

Nous, étudiants, docto­rants, profes­seurs, person­nels et diplô­més de la plus ancienne univer­sité de Russie, l’uni­ver­sité Lomo­nos­sov de Moscou, dénonçons caté­go­rique­ment la guerre que notre pays a lancée contre l’Ukraine.

La Russie et nos parents nous ont donné une éduca­tion solide, dont la véri­table valeur est de nous permettre de porter un juge­ment critique sur ce qui se passe autour de nous, de peser les argu­ments, d’écou­ter les opinions des uns et des autres et d’être atta­chés à la vérité, scien­ti­fique et humaine. Nous savons appe­ler les choses par leur nom et nous ne pouvons pas ne rien faire.

Les actions menées au nom de la Fédé­ra­tion de Russie que ses diri­geants quali­fient d’« opéra­tion spéciale », c’est une guerre, et dans la situa­tion actuelle il n’y a de place ni pour les euphé­mismes, ni pour les justi­fi­ca­tions. La guerre, c’est la violence, la cruauté, des morts, la perte de ses proches, l’im­puis­sance et la peur, qu’au­cun but ne justi­fie. La guerre, c’est la plus cruelle des déshu­ma­ni­sa­tions, qui, comme nous l’avons appris sur les bancs de l’école et de l’uni­ver­sité, ne doit pour rien au monde se répé­ter. Les valeurs abso­lues que sont la vie humaine, l’hu­ma­nisme, la diplo­ma­tie et la réso­lu­tion paci­fique des conflits, qui nous été inculquées à l’uni­ver­sité, ont été foulées au pied et reje­tées à l’ins­tant même où la Russie est trai­treu­se­ment entrée sur le terri­toire de l’Ukraine. Des millions de vie d’Ukrai­niens sont chaque heure en danger depuis que les armées de la Fédé­ra­tion de Russie ont péné­tré en Ukraine.

Nous expri­mons notre soutien au peuple de l’Ukraine et nous dénonçons caté­go­rique­ment la guerre que la Russie a lancée contre les Ukrai­niens.

Diplô­més de la plus ancienne univer­sité de Russie, nous savons que les pertes causées par six jours d’une guerre sanglante, pertes avant tout humaines mais aussi sociales, écono­miques, cultu­relles, sont irrem­plaçables. Nous savons aussi que la guerre est une catas­trophe humaine, mais nous ne pouvons pas même imagi­ner combien profonde est la bles­sure que nous, peuple de la Russie, sommes en train d’in­fli­ger au peuple de l’Ukraine et à nous-mêmes.

Nous exigeons des diri­geants russes qu’ils cessent immé­dia­te­ment les hosti­li­tés, qu’ils quittent le terri­toire d’un État souve­rain et qu’ils mettent un terme à cette guerre honteuse.

Nous deman­dons à tous les citoyens de Russie qui ne sont pas indif­fé­rents à son avenir de rejoindre le mouve­ment des parti­sans de la paix.

Nous sommes contre la guerre !

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.