Aller au contenu

Une péti­tion contre les affiches sexistes du maire d’ex­trême-droite de Béziers.

Affi­chage du Maire de Béziers
Stop à l’ex­hi­bi­tion des violences envers les femmes

 

Le maire de Béziers, Robert Ménard, a placardé dans toute la ville des affiches d’un homme en train d’étran­gler une femme pour illus­trer les baisses des aides de l’État aux collec­ti­vi­tés.

En France, tous les 3 jours, une femme meurt sous les coups de son compa­gnon. A Béziers comme ailleurs, des femmes sont victimes chaque jour de harcè­le­ment, viol ou de coups. Les violences contre les femmes empêchent l’éga­lité et l’éman­ci­pa­tion. Elles nous concernent toutes et tous. La lutte contre les violences faites aux femmes est une prio­rité qui doit être menée par l’État et les élu.e.s de la Répu­blique.

Utili­ser les violences à l’en­contre des femmes comme outil de commu­ni­ca­tion n’est pas neutre. Le message envoyé est que ce n’est pas si grave. Ces images ont pour­tant des consé­quences : en bana­li­sant les violences, ils ancrent un peu plus dans les têtes et dans les faits que le corps des femmes est un objet qu’on peut bruta­li­ser.

Déra­page ? Le maire de Béziers est en réalité un habi­tué de cette valo­ri­sa­tion des violences contre les femmes. Le jour­nal muni­ci­pal, distri­bué aux habi­tantes et habi­tants avait récem­ment diffusé l’image d’une femme « fessée ».

Monsieur Ménard, les violences contre les femmes ne sont pas un objet à votre dispo­si­tion pour vos campagnes de commu­ni­ca­tion. Elles sont des délits et des crimes qui concernent des centaines de milliers d’entre nous.

Ces affiches doivent être reti­rées et l’État doit prendre toutes les mesures pour que ce type de dérives ne puisse plus se repro­duire.

Nous deman­dons à l’État de prendre des mesures de nature à faire reti­rer toutes les affiches, et d’ap­pliquer la loi sur la liberté de presse de 1881 inter­di­sant l’af­fi­chage qui provoque « à la haine ou à la violence à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes à raison de leur sexe ».

 

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.