Aller au contenu

Univer­sité d’En­semble! à Bordeaux

Des sorties en plus des débats

Avant ou après l’Uni­ver­sité d’été, ceux et celles qui le souhaitent peuvent se livrer à de nombreuses visites poli­tico-cultu­relles. Citons en quelques-unes :

  • Visite du « Bordeaux nègre » par Karfa Diallo et son asso­cia­tion ;
  • Visite de la Bourse du Travail de Bordeaux, et son archi­tec­ture typique de l’art « prolé­ta­rien » de la fin des années 30, inspi­rée par le maire « néo » Adrien Marquet ;
  • Visite des cime­tierres, celui de La Char­treuse avec la tombe de Flora tris­tan, les cime­tierres juifs, dont un parmi les plus anciens en France, et celui de St Romain (en banlieue) avec la tombe de Marcel Rivière ;
  • Visite des quais de Bordeaux, et son ensemble XVIII° unique en Europe, avec en prime, l’ac­cos­tage de l’Her­mione le 25 aout. Le tout grace à une navette fluviale publique acces­sible par un simple ticket de tram ;
  • Visite de la « base sous-marine », énorme block­hauss de plusieurs hectares, ayant abrité une base sous-marine germano-italienne, et aujourd’­hui centre cultu­rel post-moderne .

​Plus loin :

  • A l’Ouest, la « route des chateaux » pour une visite socio-histo­rico-archi­tec­tu­rale des « Chateaux » viti­coles du Médoc . S’abs­te­nir d’y ache­ter du vin ;
  • Au Nord, des coteaux qui ont inspi­rés le poète Holder­lin et abritent de nombreuses églises romanes ;
  • Au Sud, Arca­chon qui a protégé la santé fragile du petit Sartre, ou Ander­nos, refuge de Sahra Bern­hardt ;
  • A l’Ouest, au-delà de la demeure fami­liale de Montesquieu, les paysages et la vie des Landes giron­dines de Thérèse Desquey­roux, mena­cés par un projet récur­rent de LGV.

Des détails seront donnés à l’Uni­ver­sité d’été, mais d’ores et déjà beau­coup peut déjà être trouvé sur les sites dédiés sur Inter­net. Une brochure sera distri­buée lors de l’Uni­ver­sité d’été.

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.