Aller au contenu

Univer­sité d’En­semble! à Bordeaux

Des sorties en plus des débats

Avant ou après l’Uni­ver­sité d’été, ceux et celles qui le souhaitent peuvent se livrer à de nombreuses visites poli­tico-cultu­relles. Citons en quelques-unes :

  • Visite du « Bordeaux nègre » par Karfa Diallo et son asso­cia­tion ;
  • Visite de la Bourse du Travail de Bordeaux, et son archi­tec­ture typique de l’art « prolé­ta­rien » de la fin des années 30, inspi­rée par le maire « néo » Adrien Marquet ;
  • Visite des cime­tierres, celui de La Char­treuse avec la tombe de Flora tris­tan, les cime­tierres juifs, dont un parmi les plus anciens en France, et celui de St Romain (en banlieue) avec la tombe de Marcel Rivière ;
  • Visite des quais de Bordeaux, et son ensemble XVIII° unique en Europe, avec en prime, l’ac­cos­tage de l’Her­mione le 25 aout. Le tout grace à une navette fluviale publique acces­sible par un simple ticket de tram ;
  • Visite de la « base sous-marine », énorme block­hauss de plusieurs hectares, ayant abrité une base sous-marine germano-italienne, et aujourd’­hui centre cultu­rel post-moderne .

​Plus loin :

  • A l’Ouest, la « route des chateaux » pour une visite socio-histo­rico-archi­tec­tu­rale des « Chateaux » viti­coles du Médoc . S’abs­te­nir d’y ache­ter du vin ;
  • Au Nord, des coteaux qui ont inspi­rés le poète Holder­lin et abritent de nombreuses églises romanes ;
  • Au Sud, Arca­chon qui a protégé la santé fragile du petit Sartre, ou Ander­nos, refuge de Sahra Bern­hardt ;
  • A l’Ouest, au-delà de la demeure fami­liale de Montesquieu, les paysages et la vie des Landes giron­dines de Thérèse Desquey­roux, mena­cés par un projet récur­rent de LGV.

Des détails seront donnés à l’Uni­ver­sité d’été, mais d’ores et déjà beau­coup peut déjà être trouvé sur les sites dédiés sur Inter­net. Une brochure sera distri­buée lors de l’Uni­ver­sité d’été.

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.