Aller au contenu

34 361 victimes de la forte­resse Europe

Trois quoti­dien The Guar­dian au Royaume-Uni, Der Tagess­pie­gel en Alle­magne et Il Mani­festo en Italie — à priori aucun en France — publient la liste établie par United for inter­cul­tu­ral action, réseau paneu­ro­péen contre le natio­na­lisme, le racisme, le fascisme et pour le soutien des immi­grants et des réfu­giés.

Cette initia­tive se veut « un memento pour les chefs d’État et de gouver­ne­ment qui, à Bruxelles, s’ap­prêtent à déci­der de la vie et de la mort des migrants ».

Télé­char­ger la liste des victimes (20 juin 2018)

Cliquer pour accé­der à ListofDeathsAc­tual.pdf

Dans cette liste des décès UNITED recueille des données fiables sur les décès de réfu­giés liés à la forte­resse Europe depuis 1993. Au cours de la période 1993–2018, au moins 34 361 décès de réfu­giés peuvent être attri­bués aux « poli­tiques fatales de la forte­resse Europe ». La plupart proba­ble­ment des milliers d’autres ne sont jamais trou­vés.

La Liste résume les infor­ma­tions sur le lieu, le moment et les circons­tances de leur décès. Pour tous les cas de décès, d’autres docu­ments sont conser­vés dans des archives. Les données sont collec­tées par le biais de recherches propres, d’in­for­ma­tions reçues des 550 orga­ni­sa­tions du réseau dans 48 pays et d’ex­perts locaux, de jour­na­listes et de cher­cheurs dans le domaine de la migra­tion.

Plus de décès ! Il est temps de chan­ger !

Commu­niqué de presse de UNITED.

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.