Aller au contenu

34 361 victimes de la forte­resse Europe

Trois quoti­dien The Guar­dian au Royaume-Uni, Der Tagess­pie­gel en Alle­magne et Il Mani­festo en Italie — à priori aucun en France — publient la liste établie par United for inter­cul­tu­ral action, réseau paneu­ro­péen contre le natio­na­lisme, le racisme, le fascisme et pour le soutien des immi­grants et des réfu­giés.

Cette initia­tive se veut « un memento pour les chefs d’État et de gouver­ne­ment qui, à Bruxelles, s’ap­prêtent à déci­der de la vie et de la mort des migrants ».

Télé­char­ger la liste des victimes (20 juin 2018)

Down­load the PDF file .

Dans cette liste des décès UNITED recueille des données fiables sur les décès de réfu­giés liés à la forte­resse Europe depuis 1993. Au cours de la période 1993–2018, au moins 34 361 décès de réfu­giés peuvent être attri­bués aux « poli­tiques fatales de la forte­resse Europe ». La plupart proba­ble­ment des milliers d’autres ne sont jamais trou­vés.

La Liste résume les infor­ma­tions sur le lieu, le moment et les circons­tances de leur décès. Pour tous les cas de décès, d’autres docu­ments sont conser­vés dans des archives. Les données sont collec­tées par le biais de recherches propres, d’in­for­ma­tions reçues des 550 orga­ni­sa­tions du réseau dans 48 pays et d’ex­perts locaux, de jour­na­listes et de cher­cheurs dans le domaine de la migra­tion.

Plus de décès ! Il est temps de chan­ger !

Commu­niqué de presse de UNITED.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.