Aller au contenu

ADP : « Une bataille est enga­gée, nous signons et nous ferons signer »

C’est main­te­nant à portée de main : un réfé­ren­dum, enfin. Un réfé­ren­dum sur la vente de Groupe ADP (ex-Aéro­ports de Paris). Un réfé­ren­dum pour ne pas lais­ser ce trésor à Vinci, qui a déjà emporté nos auto­routes. Un réfé­ren­dum, surtout, sur l’ave­nir : l’ave­nir que nous refu­sons, l’ave­nir que nous dési­rons.

D’em­blée, le premier ministre, Edouard Philippe, s’est étran­glé : « Cela pose un vrai et grave problème démo­cra­tique ! […] Cela crée­rait une situa­tion dange­reuse ! »Ils suffoquent, lui, les autres. Car ce n’est pas la ques­tion, seule­ment, des aéro­ports de Roissy, d’Orly, qui est soule­vée. Cela va bien au-delà. C’est l’oc­ca­sion d’un coup d’ar­rêt, d’un « non » franc et massif, d’un désa­veu géant : nous ne voulons plus du monde qu’ils incarnent, qu’ils promeuvent.

Des mots cadavres

« Concur­rence  », « crois­sance », « compé­ti­tion », « défi­cit », « mondia­li­sa­tion »… Ces mots nous sont répé­tés pour vendre les aéro­ports. Ces mots nous sont répé­tés depuis quarante ans pour vendre à la découpe le gaz, l’élec­tri­cité, la santé et bien­tôt les retraites. Ces mots nous sont répé­tés comme des mantras, pour guider la société et nos exis­tences. Ces mots sont désor­mais des mots cadavres. Nous n’y croyons plus. Nous n’en voulons plus : ils creusent notre tombe écolo­gique. Nous aspi­rons au contraire à la coopé­ra­tion, à l’en­traide, à placer les humains et la planète avant les chiffres, il en va de notre survie commune.

Car le Premier ministre a bien raison : c’est la « démo­cra­tie » qui est en jeu. Pour lui, pour eux, la démo­cra­tie, c’est quand ils s’ar­rangent en famille, quand ils confient les bijoux de l’Etat à leurs amis, et qu’ils en retirent des prébendes et des divi­dendes. La voilà, la démo­cra­tie qu’ils appré­cient : la démo­cra­tie sans le peuple ! Ni dans la rue, ni sur les ronds-points, ni dans les urnes. Ou alors, une fois tous les cinq ans. Et entre-temps, circu­lez, braves gens ! Pour nous, au contraire, la démo­cra­tie, c’est la reprise en main de notre destin commun. Et il faut bien commen­cer par un bout, même petit : alors allons-y par le bitume des aéro­ports de Paris. Avant de passer à nos écoles, nos champs, nos hôpi­taux, nos tribu­naux, nos forêts…

Main­te­nant, une bataille est enga­gée. Nous, nous signons. Surtout, nous ferons signer, parmi nos collègues, dans les bureaux, dans les asso­cia­tions, dans les usines, dans les facul­tés, à la Fête de la musique et à la Fête des voisins, dans les vestiaires du club de foot et dans les colloques univer­si­taires. Et cette belle bataille, popu­laire, démo­cra­tique, nous invi­tons à la mener ensemble, tous ensemble, par-delà les chapelles et les querelles, les « avec gilet » et les « sans gilet », les encar­tés et les non-encar­tés, les syndiqués et les non-syndiqués, unis dans une action. Unis pour produire une conta­gion de signa­tures, une épidé­mie de péti­tions, et qu’on parvienne aux 4,7 millions. Aux stylos, citoyens ! Marchons ! Signons !

Tribune publiée dans Le Monde.

www.nous-signons.org

Parmi les premiers signa­taires:

Salah Amokrane, mili­tant asso­cia­tif (Takti­col­lec­tif)
Philippe André, syndi­ca­liste (SUD Ener­gie)
Manon Aubry, dépu­tée euro­péenne (LFI)
Clémen­tine Autain, dépu­tée (LFI)
Alain Badiou, philo­sophe
Guillaume Balas, coor­di­na­teur natio­nal de Géné­ra­tion.s
Gilles Balbastre, docu­men­ta­riste
Esther Benbassa, séna­trice (EELV)
Ugo Berna­li­cis, député (LFI)
Auré­lien Bernier, mili­tant asso­cia­tifDa­niel Bertone, secré­taire géné­ral CGT ADP
Olivier Besan­ce­not, porte-parole du Nouveau Parti Anti­ca­pi­ta­liste

Jacques Bonnaffé, metteur en scène
François Boulo, avocat gilet jaune
Pauline Boyer, Alter­na­tiba
Youcef Brakni, collec­tif « Vérité pour Adama »
Céline Brulin, séna­trice (PCF)
Marie-George Buffet, dépu­tée (PCF)


Boris Chenaud, mili­tant asso­cia­tif (La Carma­gnole)
Eric Coque­rel, député (LFI)
Alexis Corbière, député (LFI)
David Cormand, secré­taire natio­nal de EELV
Laurence De Cock, histo­rienne

Jean-Paul Dufrègne, député (PCF)
Anny Dupe­rey, comé­dienne
Cédric Durand, écono­miste
Annie Ernaux, écri­vain
Txetx Etche­verry, Bizi

Gérard Filoche, mili­tant
Bernard Friot, écono­miste
Khaled Gaiji, Les Amis de la Terre

Régis Juanico, député (Géné­ra­tion.s)
Sébas­tien Jumel, député PCF
Razmig Keucheyan, socio­logue
Pierre Khalfa, Coper­nic

Aude Lance­lin, jour­na­liste
Nico­las Langlois, maire de Dieppe (PCF)
Mathilde Larrère, histo­rienne
Yvan Le Bolloc’h, musi­cien
Patrick Le Hyaric, ex-député euro­péen (PCF)
Patrick Lehingue, poli­tiste

Frédé­ric Lordon, philo­sophe

Corinne Masiero, comé­dienne

Jean-Luc Mélen­chon, député (LFI)
Sébas­tien Menes­plier, secré­taire géné­ral CGT Mines – Ener­gies
Daniel Mermet, jour­na­liste
Guillaume Meurice, humo­riste
Jean-Claude Michéa, philo­sophe

Gérard Mordillat, cinéaste, auteur
Corinne Morel-Darleux, Conseillère régio­nale, écolo­giste
Chan­tal Mouffe, poli­tiste

Gérard Noiriel, histo­rien
Claire Nouvian, co-fonda­trice de Place publique

Luc Offen­stein, mili­tant contre les nuisances du trans­port aérien
Michel Onfray, philo­sophe
Jean Ortiz, écri­vain
Jon Palais, ANV-Cop21
Mathilde Panot, dépu­tée (LFI)
Willy Pelle­tier, coor­di­na­teur géné­ral de la Fonda­tion Coper­nic
Patrick Pelloux, méde­cin urgen­tiste

Gilles Perret, cinéaste
Michel Pinçon, socio­logue
Monique Pinçon-Char­lot, socio­logue
Chris­tine Poupin, porte-parole du Nouveau Parti Anti­ca­pi­ta­liste
Philippe Poutou, porte-parole du Nouveau Parti Anti­ca­pi­ta­liste
Chris­tophe Prud­homme, méde­cin hospi­ta­lier syndi­ca­liste
Denis Robert, jour­na­liste
François Ruffin, député France Insou­mise
Germain Sarhy, Emmaus Lescar Pau
Pablo Servigne, auteur, collap­so­logue
Alexis Spire, socio­logue
Eric Stem­me­len, écri­vain
Jacques Testart, biolo­giste
Annie Thebaud-Mony, socio­logue
Marie Tous­saint, euro­dé­pu­tée EELV, initia­trice de l’Af­faire du siècle
Auré­lie Trouvé, co-prési­dente d’At­tac
Emma­nuel Vire, syndi­ca­liste (SNJ CGT)
Eric Vuillard, écri­vain
Hubert Wulfranc, député (PCF)

Billets en relation :

Une réflexion au sujet de « ADP : « Une bataille est enga­gée, nous signons et nous ferons signer » »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.