Aller au contenu

Ancien Théâtre de Poitiers. La ville condam­née au TA

Le permis est annulé dans l’état actuel en ce qu’il ne prévoit rien pour le parking des vélos ; le promo­teur a trois mois pour propo­ser un permis modi­fi­ca­tif ; la mairie est condam­née à verser 1200 euros aux requé­rants…

Commu­niqué du « collec­tif  de défense de l’an­cien Théâtre de Poitiers » du 09 juin 2016 :

 » Les asso­cia­tions requé­rantes, défen­dues par Jessy Renner du Cabi­net Avelia, sont ravies de la déci­sion du Tribu­nal admi­nis­tra­tif de Poitiers. La condam­na­tion de la ville à 1200 euros envers les asso­cia­tions requé­rantes, montre que ces dernières étaient fondées à agir. La ville est toujours très tatillonne en matière de places de parking lorsque des parti­cu­liers créés ou frag­mentent des loge­ments. Lorsqu’il n’est pas possible de réali­ser une place de parking, la ville de Poitiers n’hé­site pas à les taxer à hauteur de plus de 10000 euros. De manière très surpre­nante, la ville n’avait rien trouvé à redire sur l’ab­sence de neuf places de parking et d’un local pouvant conte­nir quatorze vélos pour­tant dues admi­nis­tra­ti­ve­ment. En permet­tant de ne pas favo­ri­ser le promo­teur privé accom­pa­gnant la ville dans ce projet (Thierry Minsé, gérant de la SARL BAM), le tribu­nal a rendu une très sage déci­sion. D’autres recours sont enga­gés dans ce dossier devant la Cour appel admi­nis­tra­tive de Bordeaux afin de permettre de sauver de la destruc­tion ce lieu emblé­ma­tique et patri­mo­nial de Poitiers. « 

Fête du Théâtre le 25 juin à ne pas manquer : toutes les infos ICI

Le tract distri­bué en ce moment tous les samedi à partir de 15h devant le Théâtre :

 

Cliquer pour accé­der à tract-info-th-juin2016.pdf

 

 

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.