Aller au contenu

Big bang: des rendez vous poli­tiques avec Clémen­tine Autain et Elsa Faucillon

MERCREDI 22 AVRIL – 18H
Pour la deuxième édition de nos répliques « Big Bang », on s’at­taque à un enjeu majeur pour bifurquer vers un modèle social et écolo­giste : de quoi avons-nous vrai­ment besoin ? Cette ques­tion résonne de façon inha­bi­tuelle, renou­ve­lée, dans ce moment de crise sani­taire et de confi­ne­ment. Clémen­tine Autain animera cet échange avec les socio­logues Razmig Keucheyan, notam­ment auteur de l’es­sai « Les besoins arti­fi­ciels. Comment sortir du consu­mé­risme » paru chez Zones en 2019, et Domi­nique Méda, auteure de nombreux ouvrages sur le travail, les indi­ca­teurs de richesse et les femmes. Pour parta­ger l’an­nonce de l’évé­ne­ment rendez-vous sur :https://face­book.com/events/556028595293394/

COVID-19 : LES RÉPLIQUES DU BIG-BANG

La crise sani­taire nous plonge dans une nouvelle époque. Les choix poli­tiques des dernières décen­nies, les mensonges d’État, les normes qui orga­nisent la société sont aujourd’­hui inter­ro­gés. Les soli­da­ri­tés, le profes­sion­na­lisme et l’en­traide s’af­firment de façon impres­sion­nante, recon­fi­gu­rant nos réali­tés et percep­tions. Des certi­tudes tombent, de nouveaux partis pris s’af­firment. Pour­tant, le débat démo­cra­tique se trouve empê­ché par les appels récur­rents à l’union natio­nale ou l’im­pos­si­bi­lité d’or­ga­ni­ser dans la rue une contre-offen­sive, par un débat public qui se déroule davan­tage sur la toile que dans les médias grand public ou encore par un Parle­ment quasi­ment à l’ar­rêt.

Il y a un an, quand nous avions appelé à un « Big Bang » dans la gauche sociale et écolo­giste, nous n’ima­gi­nions pas que notre pays et le monde se retrou­ve­raient face à un tel événe­ment, un tel cham­bou­le­ment, un tel renver­se­ment. Nous nous alar­mions de la crise clima­tique et du dérè­gle­ment de l’éco­sys­tème autant que des consé­quences d’une orien­ta­tion néoli­bé­rale, austère et auto­ri­taire. Nous étions convain­cus qu’il fallait ouvrir une pers­pec­tive de trans­for­ma­tion. L’his­toire s’ac­cé­lère. Notre respon­sa­bi­lité est de faire de la poli­tique pour contri­buer à l’émer­gence d’une issue éman­ci­pa­trice aux graves crises que nous traver­sons.

L’après commence aujourd’­hui. Respon­sables poli­tiques, asso­cia­tifs, syndi­caux, citoyen.ne.s, il faut se parler, réflé­chir, agir. Nous voulons construire des ponts et des conte­nus fédé­ra­teurs. C’est dans cet état d’es­prit que nous lançons, chaque semaine, des débats acces­sibles sur les réseaux sociaux.

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.