Aller au contenu

Big bang: des rendez vous poli­tiques avec Clémen­tine Autain et Elsa Faucillon

MERCREDI 22 AVRIL – 18H
Pour la deuxième édition de nos répliques « Big Bang », on s’at­taque à un enjeu majeur pour bifurquer vers un modèle social et écolo­giste : de quoi avons-nous vrai­ment besoin ? Cette ques­tion résonne de façon inha­bi­tuelle, renou­ve­lée, dans ce moment de crise sani­taire et de confi­ne­ment. Clémen­tine Autain animera cet échange avec les socio­logues Razmig Keucheyan, notam­ment auteur de l’es­sai « Les besoins arti­fi­ciels. Comment sortir du consu­mé­risme » paru chez Zones en 2019, et Domi­nique Méda, auteure de nombreux ouvrages sur le travail, les indi­ca­teurs de richesse et les femmes. Pour parta­ger l’an­nonce de l’évé­ne­ment rendez-vous sur :https://face­book.com/events/556028595293394/

COVID-19 : LES RÉPLIQUES DU BIG-BANG

La crise sani­taire nous plonge dans une nouvelle époque. Les choix poli­tiques des dernières décen­nies, les mensonges d’État, les normes qui orga­nisent la société sont aujourd’­hui inter­ro­gés. Les soli­da­ri­tés, le profes­sion­na­lisme et l’en­traide s’af­firment de façon impres­sion­nante, recon­fi­gu­rant nos réali­tés et percep­tions. Des certi­tudes tombent, de nouveaux partis pris s’af­firment. Pour­tant, le débat démo­cra­tique se trouve empê­ché par les appels récur­rents à l’union natio­nale ou l’im­pos­si­bi­lité d’or­ga­ni­ser dans la rue une contre-offen­sive, par un débat public qui se déroule davan­tage sur la toile que dans les médias grand public ou encore par un Parle­ment quasi­ment à l’ar­rêt.

Il y a un an, quand nous avions appelé à un « Big Bang » dans la gauche sociale et écolo­giste, nous n’ima­gi­nions pas que notre pays et le monde se retrou­ve­raient face à un tel événe­ment, un tel cham­bou­le­ment, un tel renver­se­ment. Nous nous alar­mions de la crise clima­tique et du dérè­gle­ment de l’éco­sys­tème autant que des consé­quences d’une orien­ta­tion néoli­bé­rale, austère et auto­ri­taire. Nous étions convain­cus qu’il fallait ouvrir une pers­pec­tive de trans­for­ma­tion. L’his­toire s’ac­cé­lère. Notre respon­sa­bi­lité est de faire de la poli­tique pour contri­buer à l’émer­gence d’une issue éman­ci­pa­trice aux graves crises que nous traver­sons.

L’après commence aujourd’­hui. Respon­sables poli­tiques, asso­cia­tifs, syndi­caux, citoyen.ne.s, il faut se parler, réflé­chir, agir. Nous voulons construire des ponts et des conte­nus fédé­ra­teurs. C’est dans cet état d’es­prit que nous lançons, chaque semaine, des débats acces­sibles sur les réseaux sociaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.