Aller au contenu

Commu­niqué Ensemble, EELV, NPA, PG concer­nant l’as­si­gna­tion du DAL en justice par Auda­cia


Auda­cia assigne le DAL en justiceLes 4 orga­ni­sa­tions EELV, PG, Ensemble , NPA prennent posi­tion.Le DAL de Poitiers est assi­gné en justice par Auda­cia (ex Entraide Sociale Poite­vine), asso­cia­tion gérant 100 places pour l’ac­cueil de migrants, pour 2 commu­niqués publiés sur son blog. Ceux-ci dénonçaient « les maltrai­tances, les pres­sions, les menaces, les inti­mi­da­tions et les chan­tages des travailleurs sociaux d’Au­da­cia » ayant comme objec­tif l’ex­pul­sion du Centre d’ac­cueil de Deman­deur d’Asile (CADA) de familles de migrants dont la demande d ’asile était refu­sée.EELV, PG, Ensemble, NPA ne partagent pas le contenu et la tona­lité de certains passages des commu­niqués du DAL visant à incri­mi­ner les sala­riés plutôt que le système. Cepen­dant nous consta­tons que les familles « débou­tées du droit d’asile » sont fréquem­ment expul­sées de leur loge­ment à la demande de la préfec­ture et donc avec inter­ven­tions des travailleurs sociaux, que ceux-ci parfois refusent d’ef­fec­tuer. Nous dénonçons la violence sociale faite à ces familles qui, sans propo­si­tion de relo­ge­ment, se retrouvent à la rue dans une grande préca­rité.

Nous dénonçons les pres­sions et l’ins­tru­men­ta­li­sa­tion que l’État fait subir aux asso­cia­tions qui gèrent les établis­se­ments d’hé­ber­ge­ment concer­nant les migrants. Par ailleurs ces asso­cia­tions ne font pas preuve d’une grande comba­ti­vité pour défendre les droits fonda­men­taux des personnes accueillies.

Ce sont les asso­cia­tions mili­tantes, et/ou cari­ta­tives, de soutien aux migrants et précaires qui dénoncent régu­liè­re­ment les discri­mi­na­tions et la maltrai­tance sociale dont sont victimes les migrants de par les lois, les circu­laires et les pratiques admi­nis­tra­tives.

Pour nous, EELV, PG, Ensemble, NPA, le procès qui vise le DAL menace aussi les actions de soutien aux migrants et sans-papiers, les actions de contes­ta­tion d’une poli­tique d’im­mi­gra­tion discri­mi­na­toire et de dénon­cia­tion de sa mise en œuvre sur le terrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.