Aller au contenu

De jour comme de nuit, Debout pour gagner !

Un appel collec­tif paru dans l’Hu­ma­nité de ce jour:

 » Acteurs de la mobi­li­sa­tion sociale pour le retrait du projet de loi El Khomri, nous pensons que nos actions et le mouve­ment Nuit debout sont complé­men­taires.

 

À l’oc­ca­sion des mani­fes­ta­tions et grèves à venir, à partir du 28 avril, le 1er mai et ensuite, nous souhai­tons des moments d’unité, de comba­ti­vité, de frater­nité, place de la Répu­blique et sur toutes les places de France, sous des formes diverses et à imagi­ner : débats, village syndi­cal, meetings communs, etc.

 

Côte à côte dans les rues, travailleurs, jeunes, retrai­tés, privés d’em­ploi, ont un inté­rêt commun à débattre et à déci­der ensemble, à construire des reven­di­ca­tions portant une part d’uto­pie.

 

Nous pensons que toutes les struc­tures syndi­cales et tous les syndiqués oppo­sés à la loi El Khomri ont toute leur place dans ces moments de frater­nité et de construc­tion collec­tive, que tous les parti­ci­pants aux « Nuits debout » ont leur place dans les mani­fes­ta­tions et la grève néces­saires pour gagner.

 

Nous appe­lons, dès le 28 avril et en parti­cu­lier le 1er mai, après les mani­fes­ta­tions, place de la Répu­blique et sur toutes les places de France, à la discus­sion libre, frater­nelle, pour faire le point sur nos accords et désac­cords, nos diffé­rences, nos luttes et nos espoirs communs.

 

Ensemble, nous pouvons faire peur à l’oli­gar­chie, faire recu­ler le pouvoir, nous pouvons gagner !

 

Signa­taires :

 

Lina Desanti (Secré­taire géné­ral UD Tarn-et-Garonne), Karl Ghazi (CGT Commerce Paris), Denis Gravouil (Secré­taire géné­ral FNSAC-CGT), Mehdi Khemoune (CGT Air France), Cédric Quin­tin (Secré­taire géné­ral UD Val-de-Marne), Baptiste Talbot (Secré­taire géné­ral Fédé­ra­tion CGT des Services publics), Emma­nuel Vire (Secré­taire géné­ral SNJ-CGT) Nata­cha Grelot (co secré­taire natio­nale SNPESPJJ FSU), Chris­tian Taillan­dier (Secré­taire natio­nal SNUITAM FSU),élisa­beth Hervouet, Hervé Heur­te­bize, Véro­nique Ponvert, Julien Rivoire, Valé­rie Soumaille (syndi­ca­listes FSU), éric Beynel, (porte parole de Soli­daires), Cécile Gondard Lalanne (porte parole de Soli­daires), éric Santi­nelli (Fédé­ra­tion SUD Rail), Jean Vignes (Fédé­ra­tion SUD Santé sociaux) Caro­line de Haas, (initia­trice de la péti­tion Loi Travail, non merci!), Frédé­ric Lordon (écono­miste), François Ruffin (rédac­teur en chef de Fakir).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.