Aller au contenu

Incen­die d’une usine Seveso à Rouen

Voici une réac­tion d’une cama­rade de Rouen juste après l’in­cen­die de l’usine Lubri­zol. clas­sée Seveso.

C’est le « paysage » que j’ai devant les yeux de chez moi.

L’ins­pec­trice de la circons­crip­tion a refusé de d’or­don­ner la ferme­ture des écoles de Saint Etienne du Rouvray.

Pas de sirène avant…  8 h alors que le feu a pris avant 3h . Je les ai enten­dues de France Infos pas sur l’ag­glo.

Le nuage se dirige sur les communes des beaux quar­tiers. A coup sûr, elles seront aidées !

Le maire de Rouen a mis en avant les grandes quali­tés de Lubri­zol.

C’est un peu ce qui sauve le nucléaire ; En effet, un nuage radio­ac­tif ne se voit pas et ne se sent pas (sauf peut-être un goût métal­lique dans le bouche lié à l’iode parait-il…. mais c’est déjà trop tard).

 N’ou­blions pas le nucléaire en Norman­die ou ailleurs.

Michelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.