Aller au contenu

L’Eu­rope de l’aus­té­rité, c’est NON, OXI, NO, NEIN… !

Appel euro­péen en soutien au peuple grec

Nous, membres de mouve­ments sociaux, de syndi­cats ou d’or­ga­ni­sa­tions poli­tiques venus de toute l’Eu­rope, étions rassem­blés ce samedi 27 juin à Athènes, dans un moment déci­sif et histo­rique. Le gouver­ne­ment Grec a décidé d’or­ga­ni­ser un réfé­ren­dum sur l’ul­ti­ma­tum que les insti­tu­tions inter­na­tio­nales souhaitent impo­ser pour les années à venir, avec la pers­pec­tive d’une austé­rité accrue pour le peuple grec.

L’Eu­rope est à la croi­sée des chemins. La Troïka ne cherche pas seule­ment à détruire la Grèce, elle s’en prend à nous tou.te.s. Il est grand temps de nous dres­ser contre le chan­tage des élites euro­péennes.

Dimanche prochain, le peuple grec a la possi­bi­lité de refu­ser l’aus­té­rité, et de choi­sir la voie de la dignité, dans l’es­poir d’une autre Europe.

En ce moment histo­rique, chacun de nous doit prendre posi­tion.

Pour nous :

– C’est NON à l’aus­té­rité, à la réduc­tion des pensions de retraites et à l’aug­men­ta­tion de la TVA,
– C’est NON à la pauvreté et aux privi­lèges
– C’est NON au chan­tage et au déman­tè­le­ment des droits sociaux  – C’est NON à la peur et à la destruc­tion de la démo­cra­tie.

Pour nous, c’est OUI à la dignité, à la souve­rai­neté, à la démo­cra­tie, et à la soli­da­rité avec les citoyen.ne.s grecs.
Il ne s’agit pas d’une histoire entre la Grèce et l’Eu­rope, mais de deux visions de l’Eu­rope : la nôtre, celle de la démo­cra­tie et de la soli­da­rité, une Europe des peuples , sans fron­tières. Et la leur : celle du refus de la justice sociale et clima­tique, qui piétine la démo­cra­tie, qui s’at­taque à la protec­tion des plus vulné­rables, et s’op­pose à la taxa­tion des riches.

Basta, Y’en a marre ! Une autre Europe est possible !

Pour  créer un puis­sant mouve­ment de refus de cette Europe de l’aus­té­rité, orga­ni­sons notre propre suffrage, en ligne et sur les places publiques

Vous pouvez signer la péti­tion ici :

Profi­tons de cette occa­sion histo­rique pour mobi­li­ser en Europe les peuples, les syndi­ca­listes, les mouve­ments sociaux et orga­ni­sa­tions poli­tiques pour dire « Non » à l’aus­té­rité dans toute l’Eu­rope vendredi prochain (3 juillet).

L’Eu­rope de l’aus­té­rité, c’est NON, OXI, NO, NEIN… !

Dimanche 5 juillet 2015 sera une jour­née cruciale pour nous, pour les peuples euro­péens, pour nos rêves, pour nos espoirs. Cette jour­née sera une étape dans notre combat pour une autre Europe. Nous serons toujours du côté de la démo­cra­tie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.