Aller au contenu

Macron doit céder aux exigences des gilets jaunes et du mouve­ment social/ grève du 5 février

http://reflexions-echanges-insou­mis.org/macron-doit-ceder-aux-exigences-des-gilets-jaunes-et-du-mouve­ment-social/

Gilets jaunes 4 février 2019 La France est boule­ver­sée depuis 11 semaines par une révolte citoyenne et sociale sans précé­dent depuis Mai 68.

Depuis 11 semaines, malgré les cari­ca­tures et le mépris, les gilets jaunes exigent des mesures simples et immé­diates et plus que légi­times de démo­cra­tie et de justice fiscale, sociale et envi­ron­ne­men­tale.

Simples et immé­diates, parce que l’an­nu­la­tion de la hausse des taxes sur le carbu­rant aurait pu être compen­sée quasi immé­dia­te­ment par le réta­blis­se­ment de l’ISF.

Parce que la remise en cause du CICE pour­rait finan­cer une augmen­ta­tion immé­diate du SMIC.

Plus que légi­times, parce que dans un pays devenu un para­dis pour les million­naires, la répar­ti­tion des richesses est une urgence abso­lue pour en finir avec l’in­dé­cence de cette situa­tion.

Le dimanche 27 janvier à Commercy, une assem­blée de groupes gilets jaunes venant de toute la France a lancé un appel conte­nant des reven­di­ca­tions sociales et écolo­giques fortes (augmen­ta­tion immé­diate des salaires, mini­mas sociaux, allo­ca­tions et pensions, droit au loge­ment, à la santé, à l’édu­ca­tion, services publics gratuits et pour tous, éradi­ca­tion de la misère sous toutes ses formes, égalité et prise en compte de toutes et tous quelle que soit sa natio­na­lité, tran­si­tion écolo­gique…) ainsi que de grandes exigences démo­cra­tiques.

Pour la première fois depuis le début de la mobi­li­sa­tion, les gilets jaunes ont décidé de se joindre à une grève annon­cée par les syndi­cats le 5 février 2019.

Nous voyons dans cette conver­gence une possi­bi­lité de victoire sociale majeure, en permet­tant un mouve­ment d’en­semble durable et recon­duc­tible incluant l’en­semble des sala­rié-es, la popu­la­tion des quar­tiers popu­laires et la jeunesse.

Nous souhai­tons que la grève et les mani­fes­ta­tions soient les plus massives possible afin de faire abou­tir ces reven­di­ca­tions légi­times.

C’est pourquoi nous appor­tons tout notre soutien à cette date.

Nous condam­nons les tenta­tives de l’ex­trême droite de s’ap­pro­prier ce mouve­ment et de l’uti­li­ser pour promou­voir la haine des immi­gré-es, l’an­ti­sé­mi­tisme, le racisme, le sexisme et l’ho­mo­pho­bie.

Au lieu d’écou­ter, le pouvoir se recroque­ville sur son appa­reil répres­sif et sur un simu­lacre de débat.

Il prépare même une loi qui restreint la liberté de mani­fes­ta­tion.

Nous nous y oppo­se­rons !

Nous exigeons du gouver­ne­ment qu’il aban­donne la logique de crimi­na­li­sa­tion du mouve­ment social et popu­laire.

Un président qui ordonne ou couvre de telles violences sur ses compa­triotes perd sa légi­ti­mité de repré­sen­ta­tion du peuple.

Nous ne nous habi­tue­rons jamais à ces visages cassés, aux centaines de bles­sures et muti­la­tions et à ces dizaines de décès que le gouver­ne­ment s’échine à mini­mi­ser ou nier.

Ce n’est pas dans la dérive auto­ri­taire que se trouve la sortie de crise.

Ce n’est pas en menot­tant ou en ébor­gnant les gilets jaunes et ses porte-voix qu’il étouf­fera la contes­ta­tion.

Le vrai débat popu­laire s’ex­prime dans les quar­tiers, les rond-points, les assem­blées communes, les entre­prises.

Emma­nuel Macron a perdu la bataille des idées.

Il doit faire droit aux reven­di­ca­tions sociales et popu­laires !

Asso­cia­tions, orga­ni­sa­tions syndi­cales et partis poli­tiques :

Attac
Collec­tif natio­nal pour les droits des Femmes (CNDF)
Collec­tif  La vérité pour ADAMA
Fonda­tion Coper­nic
Union Dépar­te­men­tale CGT 75
Sud PTT
Soli­daires
Alter­na­tive Liber­taire
Ensemble !
Gauche Démo­cra­tique et Sociale (GDS)
Géné­ra­tion.s
Groupe parle­men­taire FI
Mouve­ment Ecolo
Nouveau Parti Anti­ca­pi­ta­liste (NPA)
Parti de Gauche (PG)
Parti Ouvrier Indé­pen­dant

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.