Aller au contenu

militant

  • Migrants. Une lettre d'un citoyen harcelé à l'appareil répressif de ce pays. "Nous sommes des millions"

    Migrants. Une lettre d’un citoyen harcelé à l’ap­pa­reil répres­sif de ce pays. « Nous sommes des millions »

    Lettre de Cédric Herrou au Procu­­reur de Nice Jean-Michel Prêtre Suite à l’ar­­res­­ta­­tion de Morgan, Lucille et Cédric, ce dernier écrit au procu­­reur qui, après une inter­­­ven­­tion musclée, a libéré tous […]

      , ,
  • Contre les fascismes et les racismes. Pour nos vies.

    Contre les fascismes et les racismes. Pour nos vies.

    Les idées réac­tion­naires, anti­fé­mi­nistes, homo­phobes, racistes fleu­rissent en cet hiver inquié­tant.

     
  • Lettre ouverte à Marcel sur le militantisme

    Lettre ouverte à Marcel sur le mili­tan­tisme

    Dans Centre Presse du 18 juillet dernier tu écris, Marcel-que-je-ne-connais-pas, sur le sujet de la fête pour sauver l’an­cien Théâtre :

    « Ce mouve­ment pour la soi disant défense de l’an­cien théâtre perd des effec­tifs au fil du temps. Comme quoi il est plus facile de soute­nir une action derrière un clavier avec un nombre impres­sion­nant d’amis faux ou vrais. Mais la réalité du mili­tan­tisme c’est sur le terrain qu’il s’ef­fec­tue et se voit ce qui n’est pas le cas ici . L’argent mis au fonc­tion­ne­ment de ce théâtre peut servir aux maisons de quar­tier qui diffu­se­ront plus large­ment la culture pour tous et non à une certaine mino­rité qui veut rester entre elle »

    Je ne revien­drai pas sur les argu­ments qui s’op­posent à la vente de l’an­cien Théâtre qui sont abon­dam­ment rensei­gnés sur ce site. Par contre, comme tu parles de la réalité du mili­tan­tisme, je me sens en droit de te propo­ser une réponse sur ce sujet. La voici :