Aller au contenu

NDDL : inter­pel­la­tion des parle­men­taires de la Vienne

Nous repro­dui­sons le cour­rier envoyé aux parle­men­taires de la vienne par un mili­tant, le 7 avril. Prémo­ni­toire ?

‌Mes­sieurs les Parle­men­taires, 

Le 3 avril dernier, LECORNU, petit Secré­taire d’Etat auprès du Ministre de la Tran­si­tion Ecolo­gique, ancien fillo­niste, passé à la macro­nie, a affirmé que l’éva­cua­tion de la ZAD de Notre Dame des Landes était program­mée à comp­ter du 9 avril prochain. Près de 3500 gendarmes mobiles et CRS pour­raient être mobi­li­sés… 

En consé­quence, je souhai­tais solli­ci­ter votre inter­ven­tion auprès de Macron et de ses ministres concer­nés (si vous avez une quel­conque influence), pour les dissua­der de lancer cette évacua­tion qui risque­rait de se termi­ner par un carnage… N’ou­bliez pas qu’un jeune mili­tant écolo­giste, non violent, a été assas­siné par un gendarme mobile à Sivens en 2014, alors que Caze­neuve, soit disant de gauche, était ministre de l’in­té­rieur….

N’es­sayez pas de justi­fier cette évacua­tion par « l’état de droit » ; la France qui ne pour­suit pas les frau­deurs fiscaux respon­sables d’un manque à gagner pour l’Etat de 60 à 80 milliards d’eu­ros par an, ne peut être consi­dé­rée comme un état de droit ; tout au plus comme un état de droi­te…

Atten­tion, vous êtes assis sur une poudrière et l’in­ter­ven­tion risque de mettre le feu aux poudres ; vous n’au­rez plus assez de CRS et de gendarmes mobiles pour conte­nir tous les mouve­ments popu­laires qui vont se déve­lop­per partout en France, car nous ne lais­se­rons pas faire…

Réflé­chis­sez ! Réveillez-vous ! la situa­tion est explo­sive, la fin du mandat sera diffi­cile ; le cinquan­tième anni­ver­saire de Mai 68 pour­rait être célé­bré gran­deur natu­re…

 Je sais que l’opi­nion d’un simple citoyen, jeune retraité, ne vous inté­res­sera pas, mais il fallait néan­moins que je vous le dise et j’es­père que vous compren­drez mon inquié­tu­de…

Bon courage, ce sera très dur !

 Bien cordia­le­ment.

Jean-Pierre Bujeau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *