Aller au contenu

Samuel Paty, profes­seur à Conflans Sainte Hono­rine assas­siné: rassem­ble­ment dimanche 15 octobre à 15 heures, devant le Lycée Victor Hugo de Poitiers

Trans­mis par la FSU86:

Ce vendredi à Conflans-Sainte-Hono­rine, Samuel Paty a été assas­siné devant le collège où il ensei­gnait l’his­toire et la géogra­phie.

Il a été tué pour avoir exercé son métier, en cours d’EMC, ensei­gne­ment moral et civique destiné à échan­ger et débattre afin d’éveiller l’es­prit critique des élèves : il a exposé dans ce contexte les cari­ca­tures de Maho­met, dans le respect des croyances des uns et des autres, et de la laïcité.

C’est toute la commu­nauté éduca­tive, person­nels mais aussi familles et élèves, qui est profon­dé­ment atteinte et endeuillée, et au-delà l’en­semble de la société. L’as­sas­si­nat lâche et abject d’un ensei­gnant porte aussi attaque à des prin­cipes fonda­men­taux de la répu­blique comme la liberté d’ex­pres­sion, la liberté de conscience, la laïcité.

Face à cette horreur, les orga­ni­sa­tions syndi­cales de l’Edu­ca­tion Natio­nale, les mouve­ments de jeunesseLa FIDL – le syndi­cat lycéen, FAGE, UEJFet, la FCPE et les asso­cia­tions telles que SOS Racisme, la LDH, le MRAP et Dessi­nez Créez Liberté, soutenu-es par Char­lie Hebdo, appellent les citoyennes et les citoyens à se rassem­bler ce dimanche 18 octobre à 15h partout en France.

A Poitiers rendez vous est donné, à 15h devant le lycée Victor Hugo, entre la préfec­ture et la mairie.

2 réflexions au sujet de « Samuel Paty, profes­seur à Conflans Sainte Hono­rine assas­siné: rassem­ble­ment dimanche 15 octobre à 15 heures, devant le Lycée Victor Hugo de Poitiers »

  1. pascal b dit :

    Communiqué national  de la FSU, repris par ATTAC:

    La FSU a appris avec effroi l’attentat dont a été victime un professeur d’histoire du collège de Conflans St Honorine. La FSU exprime son soutien à sa famille, ses proches et les personnels du collège. Cet enseignant a été tué pour avoir exercé son métier, en cours d’EMC, enseignement moral et civique destiné à échanger et débattre afin d’éveiller l’esprit critique des élèves : il a exposé dans ce contexte les caricatures de Mahomet, cours qu’il faisait depuis des années, dans le respect des croyances des uns et des autres, et de la laïcité.

    C’est toute la communauté éducative, personnels mais aussi familles et élèves, qui est profondément atteinte et endeuillée, et au-delà l’ensemble de la société. L’assassinat lâche et abject d’un enseignant porte aussi attaque à des principes fondamentaux de la république comme la liberté d’expression, la liberté de conscience, la laïcité.

    La FSU demande que tout le soutien nécessaire soit apporté aux personnels et au service public d’éducation. Elle demande que chacun s’abstienne de toute instrumentalisation politique. Elle refusera toute stigmatisation des musulmans. Elle ne lâchera rien sur la nécessité d’apporter partout, pour tous, l’instruction, la raison, la réflexion et tout ce qui permet de construire l’autonomie de jugement.

    La FSU appelle d’ores et déjà à des rassemblements unitaires à Paris demain, dimanche 18 octobre 2020, à 15h00 place de la République et partout en France.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.