Aller au contenu

Semaine de la pensée marxiste 2018, les 13, 14 et 15 février à Poitiers

Les outils pour comprendre. Les mots pour se défendre.

Commu­niqué des orga­ni­sa­teurs :

Comme chaque année, l’Union des étudiants commu­nistes orga­nise dans toute la France la « semaine de la pensée marxiste ». C’est l’oc­ca­sion de faire entrer à l’Uni­ver­sité des conte­nus marxistes par des inter­ve­nant.e.s pluri­dis­ci­pli­naires de haut-niveau et d’y faire venir un maxi­mum d’étu­diant.e.s ou non pour en débattre avec nous.
Avec un calen­drier poli­tique érein­tant et des coups qui pleuvent ces derniers mois, il faut retrou­ver de la moti­va­tion pour enfin créer un mouve­ment majo­ri­taire capable de stop­per la vague libé­rale et arra­cher de nouvelles victoires. Ce sera le fil rouge de cette nouvelle édition du 12 au 16 février :
mettre en lumière des victoires, comment elles ont été rendues possibles, la manière dont les commu­nistes y on pris part et surtout en tirer des ensei­gne­ments et élabo­rer des pers­pec­tives pour que les nombreuses batailles en cours ou à venir puissent abou­tir à des victoires.

Au programme à Poitiers :

13 février 18h UFR de sciences écono­miques, amphi 250
L’éco­no­miste et socio­logue, Bernard Friot, présen­tera son dernier livre Vaincre Macron dans lequel il s’in­ter­roge : comment vaincre Macron et le Medef ? Il propose de donner un contenu écono­mique concret à l’au­dace démo­cra­tique de l’ar­ticle premier de la Décla­ra­tion des droits de l’homme de 1789 « les humains naissent et demeurent libres et égaux en droits » : en prenant en main l’in­ves­tis­se­ment et les entre­prises.

14 février 20h à sciences po à Poitiers
L’His­to­rien, Guillaume Roubaud-Quashie, spécia­liste des mouve­ments de jeunesse, égale­ment direc­teur de la revue Cause Commune et membre du comité exécu­tif natio­nal du PCF vien­dra débattre du commu­nisme au XXIe siècle.

15 février 20h salle Timbaud à Poitiers
Laurence Cohen, Séna­trice commu­niste et respon­sable du secteur fémi­nisme et droits des femmes au PCF, inter­vien­dra au sujet des pers­pec­tives à envi­sa­ger après le mouve­ment de libé­ra­tion de la parole des femmes : « Balances ton porc, et après ? »

Face au capi­ta­lisme, il est plus qu’urgent de rempor­ter des victoires essen­tielles, à nous de faire gros­sir les rangs de la bataille.

source : Face­book

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.