Aller au contenu

Tag homo­phobe et trans­phobe contre le cinéma Le Dietrich

Le commu­niqué de presse d’ENSEMBLE86 sur le tag homo­phobe contre le cinéma Le Dietrich de Poitiers

 ENSEMBLE86, une des 3 forma­tions du Front de Gauche commu­nique :

Le cinéma Le Dietrich a été tagué vendredi 16 mai « non au gender », et sa serrure obstruée, à l’oc­ca­sion de la « semaine des visi­bi­li­tés pour lutter contre l’ho­mo­pho­bie et la trans­pho­bie » .

Ce qui inter­pelle ce n’est pas seule­ment le geste imbé­cile perpé­tré contre un lieu de culture et contre le droit de vivre sa sexua­lité comme on l’en­tend entre adultes respon­sables.

Ce qui inter­pelle c’est aussi cette mani­fes­ta­tion supplé­men­taire d’un climat malsain contre le grand Autre : ces homo­sexuel.les, bi, trans, que les réac­tion­naires de tout bord et les inté­gristes assi­milent au pédo­phile ou au malade mental, mais aussi ces fonc­tion­naires fainéant.es, ces chômeurs et chômeuses profi­teurs, ces sala­rié.es toujours trop payé.es, ces Roms voleurs de poules, ces immi­gré.es porteur du virus d’Al Quaïda, ces femmes à qui ils dénient le droit de dispo­ser de leur corps, ces popu­la­tion dans la misère qu’ils traitent d’as­sisté.es.

Dans le discours média­tique et poli­tique domi­nant, le coupable c’est l’Autre d’en bas ou d’à côté, celui et celle qui diffère du modèle fantasmé du macho blanc catho­lique, gagneur sans état d’âme.

Il est temps que les progres­sistes de tout poil, les défen­seurs de la culture (de toutes les cultures) reprennent l’of­fen­sive sur tous ces terrains. La liberté pour tou.te.s est à ce prix.

 

*******************************

Le commu­niqué du Dietrich :

Nous vous infor­mons que l’en­trée du cinéma Le Dietrich a été taguée la nuit dernière de la mention « Non au Gender », en rela­tion expli­cite à notre soirée LGBTI qui a lieu ce jour à partir de 20h30 et s’ins­crit
dans le cadre de « La semaine des visi­bi­li­tés », qui se déroule à Poitiers depuis le début de la semaine. La porte d’en­trée a par ailleurs été colma­tée avec une mousse poly­uré­thane.
Nous condam­nons ferme­ment cet acte de vanda­lisme à carac­tère clai­re­ment homo­phobe et allons porter plainte auprès du commis­sa­riat.
L’équipe du Dietrich

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.