Aller au contenu

Vidéo. A Mantes-la-Jolie, des dizaines de lycéens à genoux,mains sur la tête, inter­pel­lés par la police 

La police, sous la direc­tion de Macron, face aux jeunes agit à Mantes la Jolie comme dans une dicta­ture.

Et la bande à Macron annonce le même jour que la police aurait pour ainsi dire tous pouvoirs et annonce des morts probables.

Avec Macron, aujourd’­hui est pire qu’hier.

I

 

Le Monde le 7 décembre

Voici:

« Les images montrent des rangées d’élèves sous la surveillance de poli­ciers casqués, armés de matraques et de boucliers. Une personne commente : « Voilà une classe qui se tient sage ! »

Au total, 153 personnes ont été inter­pel­lées à Mantes-la-Jolie (Yvelines), jeudi 6 décembre, selon le procu­reur de la Répu­blique de Versailles, Vincent Lesclous, après de nouveaux inci­dents à proxi­mité du lycée Saint-Exupéry, où deux voitures ont été incen­diées et où des affron­te­ments ont éclaté avec la police.

Les inter­pel­lés, des étudiants pour la plupart, sont soupçon­nés de « parti­ci­pa­tion à un attrou­pe­ment armé », a détaillé le commis­saire de la ville Arnaud Verhille,(…)

au total 189 jeunes, âgés de 12 à 20 ans, ont été placés en garde à vue, selon le procu­reur de Versailles.

Sur la jour­née de mobi­li­sa­tion : 700 lycéens inter­pel­lés au terme de la jour­née de mobi­li­sa­tion

Des images des inter­pel­la­tions, dont l’au­then­ti­cité a été confir­mée à l’Agence France-presse et au Monde, ont été diffu­sées sur les réseaux sociaux. Elles montrent des rangées de dizaines d’élèves à genoux, les mains croi­sées derrière la tête, sous la surveillance de poli­ciers casqués, armés de matraques et de boucliers. Certains sont alignés, le front contre un mur. Sur une des vidéos, une personne commente : « Voilà une classe qui se tient sage ! » Les images ont été tour­nées en face du lycée Saint-Exupéry à Mantes-la-Jolie. (…)

Une réflexion au sujet de « Vidéo. A Mantes-la-Jolie, des dizaines de lycéens à genoux,mains sur la tête, inter­pel­lés par la police  »

  1. Darthez dit :

    Du jamais vu en France, je suis un ancien CRS de 1975 à 1985.Ces faits sont très graves et  ne doivent pas etre banalisés . Une plainte devrait être déposé par la ligue des droits de l’homme.  C’est un comportement nazis.Surtout prendre conscience et ne pas banaliser

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.