Aller au contenu

A l’ap­pel du mouve­ment grec : semaine d’ac­tion euro­péenne du 20 au 26 juin

 

Appel à une mobi­li­sa­tion euro­péenne d’en bas, à partir des mouve­ments en Grèce.

Unis, nous nous dres­sons contre l’aus­té­rité et l’injus­tice sociale.

L’is­sue de la bataille en cours contre l’aus­té­rité déter­mi­nera non seule­ment l’ave­nir des Grecs, mais aussi celui des peuples euro­péens en lutte pour plus de démo­cra­tie et d’éga­lité. Avec les gouver­ne­ments précé­dents, la Grèce a servi de cobaye, mais c’est main­te­nant un exemple posi­tif que certaines forces veulent écra­ser.

Il faut donc construire un front social et poli­tique euro­péen mili­tant contre la pres­sion des insti­tu­tions de l’UE condui­sant à l’as­phyxie de la société grecque et à la reprise des programmes d’aus­té­rité déjà mis en œuvre durant quatre ans par les gouver­ne­ments précé­dents avec des résul­tats catas­tro­phiques. Le peuple grec, par son mandat du 25 janvier, a condamné les poli­tiques d’aus­té­rité ainsi que les lois contre les travailleurs et les programmes de priva­ti­sa­tion. Les poli­tiques soute­nues par SYRIZA ont repris les exigences des mouve­ments syndi­caux et sociaux euro­péens des dix dernières années. Nous avons main­te­nant besoin de l’ap­pui de ces mouve­ments pour repous­ser les pres­sions et faire avan­cer le programme progres­siste de justice sociale. L’Es­ta­blish­ment euro­péen a besoin de châtier le contre-modèle de justice sociale et de démo­cra­tie défendu par les repré­sen­tants de peuple grec, parce qu’ils en ont peur : Ne les lais­sez pas faire !

Jusqu’au mois de juin prochain, des négo­cia­tions ont lieu entre le gouver­ne­ment grec et les insti­tu­tions euro­péennes. Pour les élites écono­miques, il est diffi­cile d’ac­cep­ter que quelqu’un conteste leurs poli­tiques et propose un plan écono­mique alter­na­tif. Elles utilisent tous les moyens de chan­tage à l’égard du peuple grec et de son gouver­ne­ment. Montrez-nous que nous ne sommes pas seuls dans ce combat !

Nous devons faire pres­sion sur ces insti­tu­tions pour qu’elles mettent fin à ce compor­te­ment inac­cep­table et pour leur faire accep­ter que ce sont les citoyens euro­péens qui doivent déci­der de leur avenir. Nous appuyant sur les récentes déci­sions de la réunion d’Athènes, le 2 mai, nous, une large coali­tion d’or­ga­ni­sa­tions sociales, de syndi­cats et de réseaux, d’in­tel­lec­tuels, d’ar­tistes, d’or­ga­ni­sa­tions de migrants et de diverses forces poli­tiques de gauche, verts et progres­sistes actifs en Grèce, nous propo­sons des actions inter­na­tio­nales entre le 20 et le 26 juin, afin de créer l’en­vi­ron­ne­ment social et poli­tique favo­rable qui permet­tra d’ap­puyer la lutte des Grecs. Nous souhai­tons égale­ment accueillir un événe­ment, ici à Athènes, le 27 juin,  pour parta­ger nos expé­riences et les vôtres en matière de mobi­li­sa­tions et de soli­da­rité. Il est impor­tant que les peuples euro­péens passent de spec­ta­teurs passifs à joueurs actifs de cette histoire.

Cet événe­ment offrira l’es­pace néces­saire à ces acteurs pour expri­mer leurs préoc­cu­pa­tions concer­nant les négo­cia­tions mais surtout pour remettre sur le devant de la scène la néces­sité de faire contre­poids aux pres­sions systé­miques contre les exigences du gouver­ne­ment grec contre l’aus­té­rité et pour la justice sociale. Il est extrê­me­ment impor­tant d’en­voyer un message poli­tique clair. La société grecque ne résiste pas seule. Nous devons démon­trer que nous sommes tous déci­dés à soute­nir toutes les reven­di­ca­tions de longue date du mouve­ment. Le peuple grec en votant en faveur d’un gouver­ne­ment de gauche pour les soute­nir, a décidé de briser le consen­sus néoli­bé­ral. La soli­da­rité et le soutien popu­laire massif permet­tront d’at­teindre le meilleur résul­tat dans l’af­fron­te­ment entre notre camp et l’élite poli­tique et écono­mique euro­péenne.

Luttons pour une Europe de la dignité et de la soli­da­rité et contre une Europe de profit, une Europe forte­resse. Nous appe­lons toutes les forces sociales et poli­tiques à  parti­ci­per à la semaine de soli­da­rité et à construire des coali­tions natio­nales puis­santes pour soute­nir la lutte euro­péenne contre l’aus­té­rité.

https://www.ensemble-fdg.org/content/lappel-du-mouve­ment-grec-semaine-daction-euro­peenne-du-20-au-26-juin

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.