Aller au contenu

Amnesty inter­na­tio­nal s’inquiète pour le droit de mani­fes­ter en France

 
Le rapport sur le droit de mani­fes­ter en France: « Un droit pas une menace. Restric­tions dispro­por­tion­nées à la liberté de réunion paci­fique sous couvert de l’état d’ur­gence », fruit de près d’un an de recherche entre Paris, Rennes et Nantes. Il vient d’être publié.

Ce rapport se foca­lise essen­tiel­le­ment sur deux aspects:
– l’uti­li­sa­tion abusive des mesures de l’état d’ur­gence pour restreindre arbi­trai­re­ment le droit de mani­fes­ter (inter­dic­tions indi­vi­duelles de paraître, inter­dic­tions de manifs)
– les stra­té­gies de main­tien de l’ordre et le recours exces­sif à la force par les poli­ciers

– Le rapport est dispo­nible sous ce lien
https://amnes­tyfr.cdn.pris­mic.io/amnes­tyfr%2F173a8ea8-ecf5–4917-b52b-437e4e38e188_ai_rapport_un+droit+­pas+u­ne+­me­nace_fr-embar­go+31–05–2017.pdf

Ont été aussi  publiés plusieurs articles sur notre site, qui reviennent sur des points parti­cu­liers du rapport
https://www.amnesty.fr/liberte-d-expres­sion/actua­lites/droit-de-mani­fes­ter-en-france
https://www.amnesty.fr/liberte-d-expres­sion/actua­lites/jour­na­listes-droit-de-mani­fes­ter
https://www.amnesty.fr/liberte-d-expres­sion/actua­lites/5-deci­sions-que-le-gouver­ne­ment-peut-prendre-des-main­te­nant
https://www.amnesty.fr/liberte-d-expres­sion/actua­lites/info-et-intox-sur-le-droit-de-mani­fes­ter

Le public est invité à inter­pel­ler  Emma­nuel Macron sur twit­ter, par email ou par cour­rier avec modèle type de lettre mise à dispo­si­tion
https://www.amnesty.fr/actions/emma­nuel-macron-droit-de-mani­fes­ter

– Aussi, plusieurs vidéos ont été produites: l’une géné­rale
https://www.youtube.com/watch?v=DZGf9Z­cuiRs

ainsi que deux vidéos de témoi­gnage de Laurent Théron (un mani­fes­tant ébor­gné par le jet d’une grenade de désen­cer­cle­ment par un CRS le 15 septembre place de la Répu­blique) et d’Au­bé­pine, une mili­tante ayant orga­nisé un rassem­ble­ment sur le harcè­le­ment poli­cier à l’égard des migrants dont les parti­ci­pants ont été nassés avant de pouvoir arri­ver au lieu du rassem­ble­ment. Elle-même a été placée en GAV, incul­pée, puis fina­le­ment relaxée
https://www.youtube.com/watch?v=5bJf9SGbS9E
https://www.youtube.com/watch?v=1D_av0sK8cs

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.