Aller au contenu

Appel des orga­ni­sa­tions de jeunesse pour le 17 mars

Plus de 500 000 personnes se sont mobi­li­sées partout en France le 9 mars dernier pour deman­der le retrait du projet de loi « Travail ». Parmi les mani­fes­tant.e.s, ce sont près de 100 000 jeunes, étudiant.e.s, lycéen.ne.s et jeunes travailleu-se-rs, privé.e.s d’em­ploi qui sont descendu-es dans la rue avec une déter­mi­na­tion qui ne cessera de s’ac­croitre pour obte­nir de meilleures pers­pec­tives pour la jeunesse, un emploi choisi, stable et de qualité ainsi que le main­tien des garan­ties collec­tives.

Dans la lignée de cette forte mobi­li­sa­tion, nous appe­lons tous les jeunes à une nouvelle jour­née d’ac­tion le 17 mars prochain pour exiger le retrait sans condi­tions de ce projet de loi régres­sif, et porter haut et fort nos contre-propo­si­tions pour lutter contre le chômage et garan­tir à tou.te.s un droit à un avenir stable :

  • Pour les apprenti.e.s et les stagiaires : rému­né­ra­tion et droits à la hauteur du poste occupé. Pas de rému­né­ra­tion en dessous du SMIC et mêmes droits que les autres sala­rié.e.s compre­nant une protec­tion sociale. La fin de la discri­mi­na­tion par l’âge dans le calcul de la rému­né­ra­tion des apprenti.e.s. L’ap­pren­tis­sage ne doit être légal qu’à partir de 16 ans et doit débou­cher sur un emploi stable.
  • La mise à dispo­si­tion de budgets supplé­men­taires pour offrir à tous les jeunes une éduca­tion avec une forma­tion de qualité. Mettre en place une véri­table protec­tion sociale durant leurs études avec un revenu, ainsi que comp­ter les années d’études dans le calcul de la retraite et de l’as­su­rance chômage.
  • En finir avec la préca­rité : le CDI comme norme d’em­ploi, la répar­ti­tion par la dimi­nu­tion du temps de travail sans baisse de salaire entre toutes et tous pour en finir avec le chômage et assu­rer une protec­tion sociale suffi­sante à chacun, sala­rié.e.s comme personnes sans emploi.

Pour cela, en s’or­ga­ni­sant au sein des lycées, univer­si­tés, quar­tiers et entre­prises, nous appe­lons tou.t.es les jeunes à ampli­fier le mouve­ment et à se mobi­li­ser massi­ve­ment le 17 mars prochain, ainsi que lors des futures échéances, notam­ment lors de la jour­née de mobi­li­sa­tion géné­rale appe­lée par l’in­ter­syn­di­cale au niveau natio­nal le 31 mars.

Alter­na­tive liber­taire, CGT jeunes, DIDF, Ensemble, FIDL, Géné­ra­tion précaire, JC, Jeunes écolo­gistes, JOC, Maison des potes, MJS, MRJC, Nouvelle Donne campus, NPA, Osez le fémi­nisme !, PG, Soli­daires étudiant-e-s, SOS racisme, Syndi­cat géné­ral des lycéens, UEC, UNEF, UNL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.