Aller au contenu

Au delà du quoti­dien, des graphiques pour prendre la mesure des inéga­li­tés

Aujourd’­hui sous le titre Gilets jaunes 12 graphiques pour prendre la mesure des inéga­li­tés Aude Martin et Vincent Grimault publie dans Alter­na­tives Écono­miques des visua­li­sa­tions et des données parti­cu­liè­re­ment édifiantes sur les inéga­li­tés en France.

Prendre le temps de lire l’ar­ticle et les commen­taires des graphiques que nous repro­dui­sant ci-après, le dernier est parti­cu­liè­re­ment inté­res­sant puisqu’il s’in­té­resse au profil des dépu­tés. Les auteurs concluent :

De quoi rappe­ler que derrière les inéga­li­tés de revenu et de niveau de vie se nouent d’autres inéga­li­tés tout autant déci­sives dans le senti­ment de ne pas avoir les mêmes chances, et notam­ment la capa­cité à mobi­li­ser un capi­tal scolaire, cultu­rel, ou social pour s’en sortir. Au-delà des salaires, des impôts et des pres­ta­tions sociales, la cohé­sion sociale française se joue ailleurs : « La colère des gilets jaunes (…) s’ins­crit dans une évolu­tion à la fois écono­mique (le recul ou la stag­na­tion du pouvoir d’achat), sociale (le creu­se­ment des inéga­li­tés, les diffi­cul­tés du loge­ment, de l’ac­cès à l’uni­ver­sité, la dispa­ri­tion des services publics de proxi­mi­té…), terri­to­riale (le déclas­se­ment réel ou ressenti des habi­tants des péri­phé­ries, des péri­ur­bains et des ruraux) et poli­tique », résume Laurent Muchielli, socio­logue et cher­cheur au CNRS, dans un récent article.

I/ Reve­nus : des inéga­li­tés qui se creusent

II/ Patri­moine : l’ef­fet boule de neige

III/ Des attentes de redis­tri­bu­tion fortes

Voir aussi

Hier, Le Monde avait déjà publié « Gilets jaunes » et niveau de vie, les 10 graphiques de la colère, avec comme chapeau « La ques­tion du pouvoir d’achat et du trop d’im­pôts sont au cœur des reven­di­ca­tions des « gilets jaunes ». Retour en graphiques sur les raisons écono­miques et sociales de cette mobi­li­sa­tion. »

 

 

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.